VIDEO - Une exceptionnelle collection de 38 enluminures aux enchères, le 27 juin

« Il est extrêmement rare de trouver une telle collection d’enluminures sur le marché français », annoncent Maîtres David Nordmann et Xavier Dominique avec Ariane Adeline, expert en manuscrits enluminés et documents anciens, à propos des 38 miniatures qui seront mises aux enchères jeudi 27 juin 2019 à Paris. Extraits de livres liturgiques ou juridiques du Moyen Âge, ces enluminures ont été rassemblées par un collectionneur aguerri. « L’identification et la qualité des artistes représentés, les associations faites entre les feuillets proposés à la vente et ceux conservés dans les institutions, comme les musées du Louvre et de Cluny à Paris, le Metropolitan Museum of Art de New York et le Victoria and Albert Museum de Londres, ainsi que le merveilleux état de conservation des enluminures : toutes les qualités de cet ensemble devraient attiser l’intérêt des amateurs et des passionnés de manuscrits enluminés », détaille l’expert Ariane Adeline.

 

Vanni di Baldolo, l’un des plus grands artistes du XIVe siècle

« Nous avons la chance de présenter un feuillet entier, ce qui est exceptionnel car les initiales historiées ont traditionnellement été découpées », explique l’expert Ariane Adeline à propos de cette représentation de la Cène estimée de 15 000 à 18 000 euros. « Attablés sur des bancs, les onze apôtres conversent autour du Christ situé en bout de table. Cette image de la Fête-Dieu, appelée également fête du Saint-Sacrement a été peinte par un artiste très important du XIVe siècle du nom de Vanni di Baldolo. Particulièrement recherché par les amateurs, il était actif à Pérouse, en Ombrie, vers 1330-1340. L’un des aspects fascinant de cette miniature est le travail de recherche sur la perspective, rendue par les bancs et la table. L’artiste tente également de donner un effet de profondeur en figurant des personnages de dos et d’autres qui se retournent, ce qui donne une véritable dynamique à la scène. Quant à cette couleur bleue, particulièrement intense, elle se retrouve chez de nombreux artistes à Pérouse au XIVe siècle. »

 

Une enluminure réalisée pour le grand mécène Renaud de Bar

« C'est une iconographie tout à fait particulière qui est représentée sur cette enluminure peinte vers 1300 à Metz, en Lorraine. Le Christ se tient debout à la porte de ce qui semble être la Jérusalem Céleste. Il y accueille l’ensemble des apôtres, dont Pierre et Paul au premier rang. L’exécution parfaite de l’architecture de la Jérusalem céleste, les coloris, et la minutie apportée dans le traitement des figures placent cette miniature sur le même plan artistique, qualitativement et stylistiquement, que d’autres manuscrits réalisés à Metz pour son évêque Renaud de Bar (entre 1303 et 1316), qui était un grand mécène », détaille l’expert Ariane Adeline à propos de cette enluminure estimée de 12 000 à 15 000 euros, qui est à rapprocher d’un autre feuillet figurant une « Annonciation » conservée à Londres, au Victoria and Albert Museum.

 

RETROUVEZ LA VIDÉO DE L’EXPERT ARIANE ADELINE PRÉSENTANT CETTE COLLECTION DE MINIATURES :

http://bit.ly/2WN4QXQ