• facebook
  • twitter
  • linkedin
  • instagram
  • art

MARAT Jean-Paul (1743-1793) médecin et physicien,…

Lot 866
2 500 - 3 000 €
Laisser un ordre d'achat
Votre montant
 €
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

MARAT Jean-Paul (1743-1793) médecin et physicien,…

MARAT Jean-Paul (1743-1793) médecin et physicien, conventionnel (Paris), journaliste et pamphlétaire, assassiné par Charlotte Corday.
L.A.S. « Marat » (signée en tête à la 3e personne), [Paris début août ? 1790], à Jean-Louis EMMERY, député aux États Généraux ; demi-page in-4, adresse avec beau cachet de cire rouge Assemblée Nationale 1789 La Loi et le Roi.

Rare lettre relative aux poursuites engagées contre Marat et son journal L’Ami du peuple.
[À la fin de juillet 1790, Marat, dans son article « C’en est fait de nous », avait violemment attaqué Louis XVI et Marie-Antoinette.]
« Marat attend du zele de monsieur d’Emery qu’il deployera ce soir son eloquence, pour obtenir que les droits de lhomme, et le principe consacré de la liberté de la presse, indignement violés a son egard par le Comité de police de Paris, soient maintenus, la conduite du Comite improuvée, les papiers enlevés despotiquement rendus, et le plaignant mis sous la sauvegarde de lassemblée nationale, de même pour que le plaignant soit entendu, et la lecture de la lettre quil a écrite a M. le President demandée. Il se flatte que Monsieur d’Emery engagera M. le Comte de MIRABEAU à le juger, come il l’a promis ».
[Quelque temps auparavant, Marat avait cependant mis le nom de Mirabeau en tête des 800 députés qu’il fallait pendre aux arbres des Tuileries.]
Provenance 
Ancienne collection Patrice HENNESSY (1958, n° 154).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue