• facebook
  • twitter
  • linkedin
  • instagram
  • art

ÉCOLE FRANÇAISE du XVIIIe siècle, agence…

Lot 24
3 000 - 5 000 €
Laisser un ordre d'achat
Votre montant
 €
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

ÉCOLE FRANÇAISE du XVIIIe siècle, agence…

ÉCOLE FRANÇAISE du XVIIIe siècle, agence de Charles de Wailly
Projet de pavillon des Sciences et des Arts de Catherine la Grande, vers 1773
Plume et encre noire, lavis gris.
Annoté en bas au centre : « Soufflot »
(Trois importantes pliures sur les bords, rousseurs et petits trous).
Annoté au verso : « À mettre en rapport et stade intermédiaire entre Mont Musart, [président] du parlement de Bourgogne vers 1763, et le Palais dédié à Minerve et dessiné pour Catherine II, vers 1783. Ce dernier ne fut pas concrétisé, mais l’impératrice lui envoya en remerciements sa [?] entouré de diamants ».
40 x 54 cm
Projet à dater des années 1771, comme en témoigne la présence au Salon de cette année-là de deux dessins en lien avec la construction de Mont-Musart (un Modèle d’un escalier qui doit être exécuté à Mont-Musart et une Vue de Mont-Musart du côté de la ville). « Le château de Montmusard (que l’on écrit aussi Montmuzard) est une construction de jeunesse de l’architecte Charles de Wailly. C’est une maison de plaisance, sise aux environs de Dijon, et dont la construction fut entreprise à partir de 1765, pour le président du Parlement de Bourgogne, Claude-Philibert Fyot de la Marche. Terminé en 1769, le château de Montmusard fut un lieu de festivités somptueuses. Charles de Wailly, inspiré par le nom du lieu (le Mont des Muses), conçut les plans entre 1763 et 1765 et choisit de donner à son édifice l’aspect d’un temple voué à Apollon et aux Neuf Muses : deux ailes rectangulaires (presque carrées) flanquent une rotonde centrale. Les appartements étaient situés dans les ailes, et les lieux de réception se trouvaient dans cette salle circulaire centrale. Inspiré des thermes romains - lors de son séjour à Rome, Wailly avait participé à la redécouverte du temple de Dioclétien -, l’édifice offre une façade extérieure rythmée par un péristyle central qu’encadrent deux séries de grandes baies.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue