• facebook
  • twitter
  • linkedin
  • instagram
  • art

[PRADIER (James) d’après]. La Naissance de…

Lot 88
2 000 - 3 000 €

[PRADIER (James) d’après]. La Naissance de…

[PRADIER (James) d’après].
La Naissance de l’Amour.
Bronze à patine brune. H. 13 L. 21 l. 8,6 cm.

Cette sculpture fut initialement réalisée en 1839 ; il en existe 2 versions, l’une haute de 13 centimètres avec une base striée d’ondes (la nôtre) et la seconde, haute de 16 centimètres, avec une base moulurée, sans stries. Janin, qui aurait vu la sculpture chez l’artiste, en fit cette description en 1840 : « Dans une coquille doucement entr’ouverte, la déesse vient de mettre au monde son premier-né, le petit Amour ; l’enfant, dont les ailes poussent à peine, s’attache avec ardeur au sein de sa nourrice. L’idée est charmante, elle suffirait à un beau groupe : M. Pradier en a fait une statuette de quelques pouces » (Jules Janin, « Le Salon de 1840 », in : L’Artiste, 2e série, V, 1840, pp. 270).
La statuette acquit très vite une certaine notoriété, si bien qu’on la trouve reproduite dans une vignette gravée sur bois parue dans Les Français peints par eux-mêmes en 1840, tome 1 page 195.
Ce n’est qu’à partir de 1844, à l’occasion de l’Exposition de l’industrie, que le fondeur Quesnel édita les premières épreuves en bronze qui seront éditées de nouveau avant 1870 par la maison Thiébaut.
Cet exemplaire ne porte aucune marque de fondeur.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue