• facebook
  • twitter
  • linkedin
  • instagram
  • art

BOURDET. Bal des femmes du monde de la rue…

Lot 122
500 - 600 €
Résultats avec frais
Résultat: 640 €

BOURDET. Bal des femmes du monde de la rue…

BOURDET.
Bal des femmes du monde de la rue de Lappe.
Gouache sur planchette de bois, 138 x 25 mm, signée en bas à droite.

Très rare peinture populaire représentant une scène de bal rue de la Lappe vers 1900.
Cette rue, située dans le 11e arrondissement de Paris, était occupée par les Bretons puis par les Auvergnats, qui installèrent de nombreux troquets, repaires des voyous et truands en tous genres. Les premiers bals musette virent le jour dès 1880 et dans les années 30 on y comptait 17 bals.
La scène représentée ici, peut-être réalisée par l’un des voyous ou truands qui fréquentaient ces bals, est très intéressante. On y voit un bar à gauche où il est noté : « C’est pas la peine de demander de la camomille, y ‘en a pas. » Sur la droite un policier entre, au-dessus de lui est indiquée : « Entrée des cognes », ce terme désignant policier en argot. À côté de ce policier se trouve un graffiti indiquant : « J’aurai la peau de Nini Pattes en l’air. Nénesse. » Nini Patte-en-l’air (18..-1930) était une danseuse et professeur de Cancan, partenaire de La Goulue au Moulin rouge. Entre ces deux scènes figurent des danseurs et des voyous dont l’un tire au pistolet en direction du bar.
Provenance : collection Jacques Henriet (vente 18 mars 2009, n° 272).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue