• facebook
  • twitter
  • linkedin
  • instagram
  • art

[CLOSERIE DES LILAS - BULLIER]. Ensemble…

Lot 129
400 - 500 €
Résultats avec frais
Résultat: 1 125 €

[CLOSERIE DES LILAS - BULLIER]. Ensemble…

[CLOSERIE DES LILAS - BULLIER].
Ensemble d’ouvrages sur la « Closerie des Lilas » qui portera par la suite le nom de « Bal Bullier. »
Ce bal fut créé par François Bullier (1796-1869), ancien employé de la « Grande Chaumière », après qu’il ait racheté le « Prado d’été » en 1843. Il transforma totalement le lieu en plantant 1000 pieds de lilas et lui donna le nom de « Closerie des Lilas. » Le bal ouvrit ses portes le 9 mai 1847 ; il fut par la suite baptisé « Jardin Bullier », « Bal Bullier » puis « Le Bullier. » Situé au 31 avenue de l’Observatoire dans le 5e arrondissement, ouvert toute l’année, il fermera définitivement ses portes en 1940.

- GUNAICOPHILE (Asmodée). Le Jardin Bullier (Closerie des lilas) ou les femmes du quartier latin. Paris : les marchands de nouveautés, 1849. — Recueil de 4 ouvrages en un volume in-16, 138 x 83. Demi-basane rouge, dos lisse orné (reliure de l’époque).
Un des premiers textes consacrés au jardin Bullier. Il fait ici partie d’un recueil composé également des ouvrages suivants : 1844. Almanach des Mystères de Paris. Paris : Desloges, [1844]. — La Boîte à la malice ou les ruses et astuces des femmes. Recueil de roueries, fraudes, stratagèmes, intrigues, espiègleries du beau sexe. Par un philosophe, confident de ces dames et de ces demoiselles. Paris : B. Renault, 1846. — Le Diable fourré partout. Recueil de bons tours de moines et nonains, Escapades de couvents, espiègleries d’abbés, mœurs de dévots, sermons drolatiques, histoire de sorciers et de riverains. Paris : B. Renauld, 1842.
Frottements et épidermures au dos, fente à un mors.
- PRIVAT D’ANGLEMONT (Alexandre). Physionomie de danseurs. La Closerie des Lilas (Jardin Bullier). Paris : Charles Nolet, 1855. — In-16, 36 pp., couverture imprimée. Broché, sous une double couverture postérieure.
Édition originale. Exemplaire broché, placé dans une couverture de papier marbré moderne.
- Ces Dames de Bullier. Avec portrait photographié par Arthur Radoult. Paris : tous les libraires, 1864. — In-32, 140 x 92 : frontispice, (2 ff.), 124 pp. Demi-toile, dos lisse orné, tête marbrée, non rogné (reliure vers 1880).
Intéressante publication sur les polkeuses de l’époque et sur les mœurs des étudiants dans les bals publics. Elle est illustrée d’une photographie d’Arthur Radoult, ici représentant l’actrice Colibri.
- Autre exemplaire du même ouvrage, broché, comprenant la même photographie en frontispice. Mouillures.
- Un Bal d’Étudiants (Bullier). Notice historique, accompagnée d’une Photogravure et suivie d’un Appendice Bibliographique. Par un ancien contrôleur du droit des pauvres. Paris : Librairie H. Champion, 1908. — In-12, 189 x 115 : 33 pp., (1 f. blanc), couverture imprimée. Broché, couverture rempliée.
Brochure très rare, illustrée en frontispice d’une photogravure représentant l’intérieur du bal Bullier.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue