• facebook
  • twitter
  • linkedin
  • instagram
  • art

Victor HUGO. L.A.S., Hauteville House 4 février…

Lot 83
2 500 - 3 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 6 656 €

Victor HUGO. L.A.S., Hauteville House 4 février…

Victor HUGO. L.A.S., Hauteville House 4 février 1865, aux membres du Comité central italien pour l’abolition de la peine de mort ; 2 pages in-8
Magnifique lettre pour l’abolition de la peine de mort. [La lettre est publiée dans Actes et Paroles, II, Pendant l’exil (Notes, 1865). Hugo répond à une lettre datée de Milan le 1er février, et signée du comte Ferdinand Trivulzio, du docteur Georges de Giulini, de l’avocat Jean Capretti, et des docteurs Albert Sarola, Joseph Mussi et Frédéric Bonola, qui annonçait à Victor Hugo « la convocation d’un grand meeting populaire à Milan, pour l’abrogation de la peine capitale, et priait l’exilé de Guernesey d’envoyer, par télégramme, immédiatement, au peuple de Milan assemblé, quelques paroles “destinées, nous citons la lettre, à produire une commotion électrique dans toute l’Italie” ».]
Comme il n’y a pas de télégraphe électrique et que la poste ne partira que le lundi 6, il ne pourra leur répondre à temps. « Tel est l’isolement de l’exil. J’en sens à cette heure la tristesse. Mon regret est profond de ne pas pouvoir répondre en temps utile à votre noble et touchant appel. J’eusse été heureux que mon applaudissement arrivât (comme vous le souhaitiez) au peuple de Milan faisant une grande chose. L’inviolabilité de la vie humaine est le droit des droits. Tous les principes découlent de celui-là. Il est la racine, ils sont les rameaux. L’échafaud est un crime permanent. C’est le plus insolent des outrages à la dignité humaine, à la civilisation, au progrès. Toutes les fois que l’échafaud est dressé, nous recevons un soufflet. Ce crime est commis en notre nom. L’Italie a été la mère des grands hommes, et elle est la mère des grands exemples. Elle va, je n’en doute pas, abolir la peine de mort. Votre commission, composée de tant d’hommes distingués et généreux, réussira. Avant peu, nous reverrons cet admirable spectacle : l’Italie, avec l’échafaud de moins, et Rome et Venise de plus. Je serre vos mains dans les miennes, et je suis votre ami »…
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue