• facebook
  • twitter
  • linkedin
  • instagram
  • art

Charles BAUDELAIRE (1821-1867). Manuscrit…

Lot 10
6 000 - 8 000 €
Laisser un ordre d'achat
Votre montant
 €
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

Charles BAUDELAIRE (1821-1867). Manuscrit…

Charles BAUDELAIRE (1821-1867). Manuscrit autographe, Mademoiselle Bistouri ; 5 pages grand in-4, au crayon, avec quelques corrections à l’encre ; paginé 22 à 26 ; monté sur onglets et relié maroquin noir souple, étui (Alix).

Important manuscrit d’un poème en prose pour Le Spleen de Paris (pièce XLVII).
Ce poème en prose fait partie de ceux que Baudelaire avait composés à Bruxelles, et qu’il déposa lors d’un bref passage à Paris en juillet 1865 chez Gervais Charpentier, gérant de la Revue nationale et étrangère. Celui-ci ayant jugé Mademoiselle Bistouri « non publiable », et bien qu’en ayant annoncé par trois fois la publication en septembre 1867, le poème fut publié seulement pour la première fois dans l’édition posthume de 1869 ; il fut reproduit en fac-similé dans Le Manuscrit autographe, numéro spécial consacré à Charles Baudelaire (Blaizot, 1927, pages 85-89).
C’est l’histoire d’une maniaque de la chirurgie, rencontrée par Baudelaire et qui veut absolument le croire médecin. Elle l’entraîne dans son taudis et lui montre quantité de portraits de médecins. Baudelaire cherche à comprendre cette déformation de l’esprit et conclut : « Quelles bizarreries ne trouve-t-on pas dans une grande ville, quand on sait se promener et regarder... Seigneur, ayez pitié des fous et des folles ! O Créateur ! peut-il exister des monstres aux yeux de Celui-là seul qui sait pourquoi ils existent, comment ils se sont faits et comment ils auraient pu ne pas se faire ! ».
Anciennes collections Armand Godoy (1988, n° 22), puis Philippe Zoummeroff (1995, n° 278).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue