• facebook
  • twitter
  • linkedin
  • instagram
  • art

Pierre LOTI (1850-1923). 9 L.A.S « Julien »,…

Lot 62
1 200 - 1 500 €
Laisser un ordre d'achat
Votre montant
 €
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

Pierre LOTI (1850-1923). 9 L.A.S « Julien »,…

Pierre LOTI (1850-1923). 9 L.A.S « Julien », [1871-1887], à sa nièce Nadine Bon dite Ninette (future Mme Duvignau) ; 20 pages formats divers (petite découpure dans la 1ère lettre).

Belle correspondance à sa nièce chérie Ninette.
[En mer 1871]. Il lui a envoyé de Cherbourg une boîte en fer : « il y a dedans un gros ananas du Brésil que nous avions mis confire pour toi ; tu feras bien de te dépêcher de défoncer la boîte, et de le manger » ; il y a aussi « une petite coupe en argent, travaillée à la façon de l’île de Malte » ; il lui enverra aussi « un petit oiseau bleu, une petite perruche verte, un oiseau-mouche rose, et un oiseau-mouche vert.[…] nous venons d’apercevoir un bateau prussien bien loin sur la mer, et nous allons tâcher de l’attraper »...
[Début 1880], indications sur son arrivée ; espoir d’un congé.
En mer Dimanche soir 22 mars [1885]. Il s’est embarqué, et est bien triste de ne pouvoir être au mariage de Ninette. « Jusqu’au départ du Mytho j’ai eu une bonne et joyeuse escorte, une vraie cour, qui réussissait à m’étourdir ; mais à présent, seul au milieu d’inconnus, j’ai conscience d’une sorte d’effondrement de toute ma vie passée, je ne me sens aucun entrain pour cette campagne dont le terme est entouré de tant d’incertitudes. Je pars avec de pauvres gens aussi peu convaincus que moi de l’aventure dans laquelle on nous lance. […] Je pense que le 8 avril je serai dans le beau bleu de la mer des Indes, le grand soleil que je vais trouver là-bas me consolera un peu »…
Tchéfou 11 septembre [1885]. Recommandations minutieuses pour le retour en France du marin Pierre Le Cor [modèle de Mon frère Yves]. Ninette est chargée d’aller le chercher gare de Lyon, de le loger la nuit avant son départ pour la Bretagne le lendemain par la gare Montparnasse. « Pierre m’a quitté hier au soir, moitié joyeux, moitié pleurant, et je me trouve bien seul sur cette Triomphante. […] Il ne te portera rien qu’une petite attrape de la foire japonaise que nous nous étions amusés à acheter pour toi, du prix de dix sous. […] Nous allons retourner au Japon, c’est décidé, faire un voyage magnifique, à moi ça ne me dit rien, je n’ai pas d’autre idée que de revenir »…
[Rochefort février 1887]. Au sujet d’une fête costumée chez Juliette Adam. Il a envoyé « la caisse contenant : la belle ceinture, le petit voile, le costume turc bleu et or (veste, gilet, pantalon, guêtres), un soulier pour modèle, une ceinture de cuir pour les armes, une ceinture de soie rayée, une chemise de soie jaune, une chemise en gaze de Brousse »... Il parle aussi des bijoux (dessin d’une broche)…
[Rochefort 1887]. Il rassure Ninette sur l’état de santé de sa femme : « Les médecins ont déclaré ce matin que Blanche était hors de danger. Elle revient de loin, la pauvre petite »…
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue