• facebook
  • twitter
  • linkedin
  • instagram
  • art

Guy de MAUPASSANT (1850-1893). Manuscrit…

Lot 84
12 000 - 15 000 €
Laisser un ordre d'achat
Votre montant
 €
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

Guy de MAUPASSANT (1850-1893). Manuscrit…

Guy de MAUPASSANT (1850-1893). Manuscrit autographe signé, Le Champ d’oliviers ; titre et 40 feuillets in-fol. (31 x 20 cm) écrits au recto, reliés en un volume petit fol. vélin ivoire à rabats, double encadrement de filets dorés avec fleurons aux angles (Franz).

Manuscrit complet, de premier jet, d’une des dernières nouvelles de maupassant.
Le Champ d’oliviers fut publié en feuilleton dans Le Figaro du 19 au 23 février 1890, et recueilli en avril 1890 dans L’Inutile Beauté. François Tassart rapporte dans ses Souvenirs que Maupassant avait lu sa nouvelle à Taine, et que celui-ci s’était écrié « que c’était de l’Eschyle ». C’est une des nouvelles les plus tragiques de Maupassant, comme le souligne Louis Forestier : « Tout converge sous le signe de ce qu’on appellera, selon l’humeur, hasard ou fatalité : les thèmes de la perfidie féminine, du bâtard, du parricide, de la religion. Tout se resserre et s’ordonne entre sujets jusqu’ici dispersés à travers l’œuvre ».
C’est l’histoire d’un curé de Provence, ancien hobereau picard qui s’est fait prêtre à la suite d’un amour malheureux, et qui retrouve le fils né de cette ancienne liaison, devenu un malfaiteur criminel et ivrogne...
De premier jet, le manuscrit présente de nombreuses ratures et corrections, avec plusieurs passages biffés. Le titre primitif, biffé, était L’Abbé Vilbois.
Très élégamment relié par Franz, le manuscrit avait été donné par Maupassant à la comtesse Potocka (comme en témoigne un article de Maurice Monda joint).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue