Newsletter - Alerte objet - Contact - English version
Paris
3, rue Favart 75002 Paris
Tél. : 01 53 40 77 10
Fax : 01 53 40 77 20
contact@ader-paris.fr
Neuilly
42, rue Madeleine Michelis
92200 Neuilly
Tél. : 01 78 91 10 00
neuilly@ader-paris.fr
Mes ordres d'achat    Conditions de vente, exposition...    Retour au catalogue   
17/11/11

Ader
EMail : contact@ader-paris.fr
Tél. : 01 53 40 77 10

Estimation : 1 500 - 2 000 €

Résultat : 2 500 € Lot n°140

Sacha GUITRY

Les Gens. Manuscrit autographe signé, [1910]; 9 pages et demie in-4 à l'encre violette, avec ratures et corrections (quelques petites fentes réparées). Causerie sur la loufoquerie, donnée au Théâtre Antoine les 26 avril et 30 mai 1910, et recueillie sous le titre Une réhabilitation de la loufoquerie, avec des variantes, dans L'Esprit (1958). Cette causerie est ponctuée par un refrain: « Les gens sont laids. Les gens sont méchants. Les gens sont bêtes. Les gens sont tristes ». Guitry déplore la tristesse ambiante, et le sérieux qui plombe la vie. « La frivolité est le commencement de la sagesse. (Refrain) Il faut secouer les gens et tout d'abord il convient de réhabiliter la loufoquerie qui meurt d'un discrédit qui me navre »... Larousse, par exemple, ignore le mot, que Guitry s'empresse de caractériser: il y a « la loufoquerie naturelle qui se manifeste sans cesse », et qui n'est pas de la folie, et celle « mise à la disposition de l'art qu'il exerce, par un homme spirituel et gai. Cette loufoquerie est à mes yeux l'exaspération d'une fantaisie solide, personnelle et accessible. C'est Ubu Roi. Et Ubu Roi est un chef-d'oeuvre »... Mais la loufoquerie échappe toujours à certains - « les femmes d'abord » -, pour le plus grand amusement des autres, et elle n'écorche jamais personne. L'agonie de la loufoquerie date « du jour où dans l'âme de l'artiste naît le goût des honneurs et le souci de l'opinion publique. Elle meurt un petit peu chaque fois qu'un homme doué l'étouffe en lui »... L'infl uence des honneurs est incontestable et déplorable: « La rosette ! L'Académie ! Mais, fou, une fois que vous y êtes, c'est fini ! [...] Et cependant vous voudriez encore émettre des idées, combattre des coutumes et renverser des lois... Vous voudriez lutter comme autrefois [...] Mais être courageux, c'est risquer quelque chose... Et vous ne risquez plus rien: vous avez tout ! C'est fini ! Hommes de ma génération croyez-moi, il ne faut pas arriver trop vite à la gloire, tant que vous aurez à travailler n'acceptez pas de récompenses... Ne demandez pas la croix ! (Moins il y aura de demandes plus mes chances seront grandes au 14 Juillet prochain.) »

  • Facebook
  • twitter
  • linkedin
  • Google plus
  • pinterest
  • art