• facebook
  • twitter
  • linkedin
  • instagram
  • art

Georges MIGOT (1891-1976)

Lot 150
2 500 - 3 000 €

Georges MIGOT (1891-1976)

Manuscrit musical autographe signé, La Passion, oratorio en douze épisodes, 1941-1946 ; un volume in-fol. de [3 ff.]-193 pages (plus 12 pages de titre et qqs p. bl.) sous cartonnage, plat sup. avec inscriptions autographes et dessin (dos renforcé, cahiers déreliés).Important manuscrit de travail de ce grand oratorio. Composé pendant la guerre à Villemeux (Eure-et-Loir) et surtout à Fondettes, aux Pivottières (Indre-et-Loire), sur un livret de Georges Migot lui-même, cet oratorio a été révisé à Saint-Jean d'Angély (Charente maritime) de juillet 1945 à mars 1946. La première audition intégrale de cette oeuvre gigantesque (1 heure 45 minutes) fut donnée par l'Orchestre National et les Choeurs de la R.T.F. sous la direction de René Alix, le 25 juillet 1957. Ce manuscrit de travail est celui de la réduction piano avec chant (le choeur noté sur 1, 2, 3 ou 4 portées). La page de titre porte la dédicace (« Illis / Qui laboraverunt, / laborant, / laborabunt / ut Adveniat Regnum Ejus »), et, disposés autour d'une grande croix dessinée à l'encre, une grande signature et les dates (« 2 août 1941-18 octobre 1942 ; refait 1945-1946 ») et le titre (« La Passion oratorio en douze épisodes pour soli, choeurs, orchestre. Livret de GM août 1939 ») ; en bas la table avec les 12 épisodes, leur page et leur minutage (durée totale 2 heures, rectifiée en 1 h 45). En regard : « La Radio-chaîne Nationale en a donné : 1/ 4 épisodes le 16 xii 46 ou mai 47 ; 2/ 8 épisodes - avril 52 ; 3/ Audition intégrale le 25 juillet 57. 2 auditions à grande distance Radio Hilversum ». La Passion comprend 12 parties. Chaque partie est précédée du titre, avec dessin de la croix ; chacune est signée en fin du monogramme avec les dates de composition et révision, plus le minutage au crayon : 1 Complot contre Jésus, « Comme un prélude. Grave - à la fois hiératique et pathétique », 2-8 août 41 Les Pivottières / Juil. 45 St J. d'Ay (p. 1-8). 2 L'Onction de Béthanie, « Comme une procession et un choral. Modéré - chantant - soutenu », Pivottières Villemeux 9 viii 13 ix 41 / viii.45 St J. d'Ay (p. 9-20). 3 Trahison de Judas, « Comme un scherzo. À la fois décidé et grave », Les Pivottières 20-23 ix 41 / viii.45 St J. d'Ay (p. 21-26). 4 La Cène, « Comme une complainte. Grave mais allant », Les Pivottières 24 sept.-1 oct. 41 / 22 oct.-26 oct. 45 St J. d'Ay (p. 27-50). 5 Jésus à Gethsémané, « Comme une marche funèbre », Pivottières 27-30 oct. 41 / xii-45 St J. d'Ay (p. 51-57), « enchaîner à l'épisode suivant ». 6 Arrestation de Jésus, « Comme une marche - modéré », Les Pivottières 27-31 oct. 41 / 28 nov. ixbre 45 St J. d'Ay (p. 58-62). 7 Jésus devant le Sanhédrin, « Comme un fugato. Décidé », Les Pivottières 6-7 janvier 1942 / ii 46 St J. d'Ay (p. 63-71). 8 Le Reniement de Pierre, « Comme une pastorale triste. Allant - modéré », Les Pivottières 11 janv. 42 / ii.46 St J. d'Ay (p.72-77). 9 Jésus devant Pilate, « Comme un mouvement symphonique en double-estampie. Allant, comme une marche pesante », Les Pivottières 12-14 janv. 42 / 10-16 fév. 42 / rien changé ii 46 St J. d'Ay (p. 78-105). 10 La Couronne d'Épines, « Comme un rondeau double. Allant - tenacement », Les Pivottières 30 mars-6 avril 42 / iii 46 St J. d'Ay (p. 106-136). 11 Le Calvaire, « Comme versets et repons. Allant - douloureux », Les Pivottières 2-4 mai 42 / rien changé iii 46 St J. d'Ay (p. 137-148). 12 La Crucifixion, « Allant - Lent », Les Pivottières Ce dimanche 18 octobre 1942 / et mars 1946 Saint Jean d'Angély (p. 149-193) ; à la fin de la p. 153, 2 grandes croix avec cette note : « Ici, ce 25 juin, à 11 h 30 du matin, mon cher oncle Paul, tant aimé, retournait à Dieu », et en haut de la page suivante : « Le 24 août je reprends l'oeuvre ». Le manuscrit, à l'encre noire sur papier à 18 lignes en 9 cahiers (plus qqs ff libres), présente de nombreuses corrections par grattage ou au crayon, quelques ratures et corrections, et quelques collettes (p. 32), une coupure indiquée (p. 115-118) ; de nombreuses indications au crayon d'instrumentation, d'accents, de dynamique, de tempo, de liaisons et de nuances. On remarquera que Migot avait à l'origine prévu également un orgue (mentionné et biffé sur la page de titre, ainsi que dans le cours de la partition). La partition présente également des remarques pour le travail d'orchestration (avec la pagination de la partition d'orchestre indiquée tout au long au fur et à mesure du travail d'orchestration) : « ici combinaison instr. acct. la voix du Christ » (p. 30), « à la fois ternaire et binaire en ses accents - à l'orchestre, chercher des aigus alternant avec des mediums au-dessus des basses » (p. 106 au début du 10), « Tout cet épisode pp tant que dure le texte verbal. Orchestre le plus possible aux vents. CB, Vlles, Timb., G.C. pour les pizz obstinés » (p. 137 au début du 11), etc. Sur la couverture cartonnée de la reliure, Migot a dessiné à l'encre une croix, avec la couronne d'épines et les clous, et inscrit son nom, les dates et le titre. Discographie : Choeur et Orchestre de la Radio Hollandaise, Marinus Voorberg (Arion, 1999). Reproductions page ci-contre
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue