• facebook
  • twitter
  • linkedin
  • instagram
  • art

M. Wagnon et divers
 Pictorialisme. c. 1910.…

Lot 119
1 800 - 2 500 €

M. Wagnon et divers
 Pictorialisme. c. 1910.…

M. Wagnon et divers

Pictorialisme. c. 1910. 

France. Russie.

Mélancolie. Paysages enneigés. Fillette à la lecture. Paysans. Scènes pastorales et agricoles. Fontaine à Mont-Dauphin. La Tour d’Eygues. Sous bois. 

Album in-folio oblong composé de 49 épreuves argentiques d’époque contrecollées sur cartons, séparées par des serpentes. Quelques légendes manuscrites et mentions de photographes à la mine de plomb sur les montages. 

Formats : de 11,5 x 15,5 à 15,5 x 21,5 cm

Avant son travail sur les rues et les monuments parisiens pour lequel on le reconnaît comme le père de la photographie moderne, Eugène Atget réalise des vues rurales, agricoles et animalières dans la Somme ou encore le Limousin. Si son oeuvre est conséquente, les sources concernant la première partie de sa vie sont relativement peu nombreuses. Il naît à Libourne, port aquitain dynamique, le 12 février 1857. Après une courte carrière vraisemblablement dans la marine, puis comme acteur sans grand succès dont la presse de l’époque fait de brefs échos, il se forme seul à la photographie vers 1888 avant de s’installer à Paris en 1890. Il produit des vues pour peintre qu’il numérote méthodiquement par séries. L’organisation de ses épreuves est synthétisée dans le tableau référentiel de l’historienne Maria Morris Hambourg. Les 17 épreuves argentiques présentées appartiennent à la catégorie «Work Animal» numérotées de 208 à 280 et datant de 1898-1900. Consacrée au cheval sous tous ses aspects, de trait, militaires, ou au mulet, cette série est essentiellement inédite. On ne connaît qu’une image, ainsi qu’une variante, conservées dans des collections publiques françaises ou étrangères. Était-ce un travail de commande ou un projet réalisé à sa propre initiative ? Loin des intentions pictorialistes en vogue à l’époque, Eugène Atget revendique le statut de photographe de documents et c’est déjà ce travail d’observateur et son esthétique que l’on retrouve dans ses études de chevaux. Il décrivait son travail ainsi dans une annonce commerciale en 1892 :

«Paysages, animaux, fleurs, monuments, documents, premiers plans pour artistes, reproductions de tableaux, déplacements. Collection n’étant pas dans le commerce».
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue