Les outsiders aux enchères : une vente dédiée à l’art brut, naïf et au lettrisme


A l’occasion de l’Outsider Art Fair, foire internationale dédiée à l’art brut organisée du 21 au 30 octobre 2020, la maison Ader met à l’honneur les artistes de l’art brut, naïf et du lettrisme dans une vente Art & Utopie organisée vendredi 23 octobre 2020 à Paris, Drouot. Alors que se multiplient les expositions sur les créateurs marginaux, qui ont travaillé toute leur vie à l’écart des réseaux d’influence et des courants officiels (comme l’actuelle rétrospective sur Victor Brauner au Musée d’Art moderne de Paris et l’exposition « Esprit es-tu là ? » du musée Maillol), le marché de ces outsiders est également en pleine expansion.

TÉLÉCHARGER LE COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA VENTE


En écho à l’Outsider Art Fair
Organisées deux fois par an, les ventes Art & Utopie de la maison Ader sont particulièrement attendues par les amateurs et les collectionneurs d’art brut, d’art naïf et de lettrisme. « Nous organisons ces vacations dédiées aux artistes outsiders depuis plus de deux ans. Notre vente du mois d’octobre se tient chaque année pendant l’Outsider Art Fair, foire de référence de l’art brut et outsider qui se tient d’abord à New York, puis à Paris », expliquent Maîtres David Nordmann et Xavier Dominique. Cette année, l’Outsider Art Fair comportera un volet digital et une exposition coproduite en partenariat avec l’Hôtel Drouot, où la maison Ader organisera la vente Art & Utopie vendredi 23 octobre 2020.

La section consacrée au lettrisme portée par Wolman, Isou et Lemaître
Parmi les lots phares figure une toile de Gil Joseph Wolman (1929-1995), figure majeure du lettrisme. « Nous sommes particulièrement sensibles à ce mouvement d’après-guerre centré autour de l’usage des lettres et de la poésie des mots », précise Camille Maujean du département Art moderne et contemporain de la maison Ader. Estimée de 15.000 à 20.000 euros, cette œuvre de 1979, qui s’intitule « Dhuring durhing » provient d’une collection particulière française (photo ci-dessous). Elle a été exposée lors de la retrospective consacrée à Wolman organisée au Musée d'art contemporain de Barcelone (MACBA) puis au Musée Serralvès de Porto entre juin 2010 et janvier 2011. Isidore Isou (1925-2007) et Maurice Lemaître (1926-2018), deux des principaux artistes du lettrisme, seront également représentés dans la vente.



Des outsiders devenus célèbres, comme Chaissac et Macréau
Bon nombre des créateurs de l’art Outsider, qui avaient comme point commun de travailler en marge des réseaux d’influence et des courants officiels, sont aujourd’hui reconnus par les collectionneurs, les professionnels du marché de l’art et les amateurs d’art. Cette renommée a été acquise au fil des expositions organisées dans les plus grandes institutions, comme la rétrospective consacrée à Victor Brauner organisée au Musée d’Art moderne de Paris jusqu’au 10 janvier 2021 et l’exposition « Esprit es-tu là ? » du musée Maillol qui présente des artistes anonymes marqués par le spiritisme jusqu’au 1er novembre 2020. La vente Art & Utopie de la maison Ader mettra à l’honneur plusieurs grands noms de l’art Outsider comme Michel Macréau (1935-1995), avec une huile sur toile intitulée « Portraits » et estimée 6.000 à 8.000 euros, et Gaston Chaissac, avec un panneau estimé de 4.000 à 5.000 euros.

La découverte d’une artiste singulière à travers un manteau de cheminée
De nombreuses découvertes restent également possibles dans le domaine de l’art brut et de l’art naïf. « Nous présentons par exemple un étonnant manteau de cheminée réalisé par une artiste totalement inconnue. Il s’agit d’une œuvre singulière, composée de tessons de céramique, de perles… Un assemblage aussi esthétique que surprenant, qui a dû nécessiter des heures de travail à son auteure. La démarche de cette inconnue rappelle celle de Ferdinand Cheval qui a passé 33 ans de sa vie à construire son célèbre « Palais idéal » à l’aide de chaux et de ciment », raconte Camille Maujean. Les seules indications sur ce manteau de cheminée estimé de 4.000 à 6.000 euros sont la signature à l’intérieur de la structure « Linda V » et l’illustre provenance de cette œuvre qui appartenait autrefois au célèbre marchand d’art primitif et collectionneur français René Rasmussen (1911-1979).


ART & UTOPIE - À l'occasion de l'Outsider Art Fair
vendredi 23 octobre 2020 14:00
Salle 4 - Drouot, 9, rue Drouot 75009 Paris
Lots Infos Drouot Live Enchérissez en direct