La collection Roudillon aux enchères : Émergence d’un nouveau regard et d’un nouveau marché

 

La collection Jean Roudillon sera dispersée aux enchères le 6 juin prochain, à l’Hôtel Drouot. La maison Ader propose, avec le concours de l’expert Johann Levy assisté de Marie-Margaux Cohen, Benoît Bertrand, Nicolas Filatoff, Eric Busser, Alain Weill et la librairie Alain Brieux un ensemble d’objets d’art que Jean Roudillon (1923-2020), marchand respecté et expert en arts extra-européens, a réuni au fil de sa longue carrière. Si sa collection confère naturellement une large place aux arts premiers d’Afrique et d’Océanie, elle inclut également des pièces de Haute Époque, des Antiques, art des Cyclades, Egypte, Orient, des icônes et s’étend jusqu’au XXe siècle. Couvrant toutes les époques et tous les continents, les 120 lots proposés à la vente témoignent de son regard singulier et de son parcours exceptionnel.





photo d’archive
Sur la photographie lors du vernissage d’une Biennale d’Antiques, au premier plan et de gauche à droite :
Jean Roudillon le présentateur, André Malraux songeur, Nicolas Landau souriant, Charles Ratton secret,
Pierre Vandermeersch curieux. [...]





Jean Roudillon, initiateur d’un nouveau marché

Jean Roudillon aura traversé le siècle et été un acteur essentiel dans la promotion du marché des arts extra-européens. Son père brocanteur antiquaire au marché Biron commerçait déjà avant-guerre des arts primitifs aux arts mérovingiens avec Charles Ratton, qui contribua à la reconnaissance de ce que l’on appelait alors l’art « nègre » durant l’entre-deux-guerres qui plus tard fut baptisé par Ratton « Art primitif ». L’Exposition coloniale de 1931, à laquelle Jean Roudillon a assisté, propulsa également ces œuvres sur le devant de la scène.




Une spatule à chaux du maître de la projection orale.
Massim, Îles Trobriands, Papouasie Nouvelle Guinée
H. : 28 cm.
Provenance :
- Collection du Comte Rodolphe Festetics de Tolna, et collectée par lui avant 1896
- Collection du Dr Stephen Chauvet (acquis aux enchères caisses fermées, sans inventaires)
- Collection Galerie Le Corneur-Roudillon
- Collection Jean Roudillon
40 000 / 60 000 €
Expert : Johann LEVY





Tête cycladique de type Chalandriani
La tête consiste en une forme triangulaire au menton arrondi, le nez est sculpté en une arête.
Marbre, concrétions.
Cyclades, cycladique ancien II, vers 2400-2300
H. : 6 cm
Collection Jean Roudillon, Paris.
8 000 / 12 000 €
Expert : Marie-Margaux COHEN



 

Après une formation à l’Ecole du Louvre, il inaugure sa première galerie rue des Saints-Pères à la Libération, c’est la galerie Messages en 1947, puis une seconde avec Olivier Le Corneur en 1951. Ils resteront associés jusqu’en 1970. La mise en valeur des pièces au sein de leurs galeries, grâce à une scénographie et des éclairages soignés, témoigne de ce regard nouveau porté sur l’art extra-occidental. Il participe ainsi à la transition entre objets ethnographiques et œuvres d’art. Le masque Zaouli Gouro, Côte d’Ivoire, la spatule à chaux Massim du maître de la projection orale des îles Trobriand et le tambour pahu des îles Marquises, constituant trois chefs-d’œuvre incontestables, qui sont proposés dans cette vente révèlent son œil avisé et son goût pour les pièces d’exception.

Jean Roudillon entretient des liens étroits avec l’avant-garde artistique, comptant André Breton, Max Ernst et Tristan Tzara parmi ses amis et clients. Le fameux « mur » de l’atelier d’André Breton, aujourd’hui présenté au Centre Pompidou, naît en partie des échanges entre le marchand et l’artiste. Témoin de leur amitié, un ouvrage dédicacé de la main de l’artiste sera présenté aussi aux enchères.
 
« Breton choisissait ses objets comme la plupart des artistes ; que l’objet soit rare ou beau, originaire de Nouvelle-Guinée ou d’Afrique, ce n’était pas vraiment leurs propos ; l’objet devait avant tout provoquer un choc visuel, “un coup de poing dans la gueule” »
Propos retranscrits dans P. P. Célérier, “Jean Roudillon : l’histoire de l’œil jusque dans ses murs”, Art Tribal, n°4, 2003, p. 87.


 
  
Un exceptionnel masque Zaouli, l’ancêtre.
Gouro, Côte d’Ivoire
H. : 64,5 cm.
Collection Jean Roudillon
150 000 / 250 000 €
Expert : Johann LEVY




Un tambour pahu orné de décors de tikis en aplats, ayant conservé sa peau de requin tendue
par un cordage complexe de tresses en fibres de coco.
Îles Marquises, XIXème siècle
H. : 53 cm
Provenance :
- Collection Galerie Le Corneur Roudillon
- Collection Jean Roudillon
40 000 / 60 000 €
Expert : Johann LEVY




BRETON (André). L'Amour fou.
Paris : Gallimard, Collection Métamorphoses, [1945]. —
In-12, 194 × 140 : 176 pp., (2 ff. dernier blanc), couverture
imprimée. Broché.
Nouvelle édition, achevée d’imprimer le 20 octobre 1945,
illustrée de 20 reproductions photographiques en noir à
pleine page sur papier couché, de réalisations de Man Ray,
Brassaï, Cartier-Bresson, Dora Maar, etc.
Amical envoi autographe signé de l’auteur sur le faux titre,
adressé à l’expert et galeriste Jean Roudillon (1923-2020) :
A Jean Roudillon // son ami // André Breton
100 / 150 €
Expert : Éric BUSSER





La collection Roudillon, miroir de l’Histoire, de 1945 à nos jours

En près de 70 ans de carrière, Jean Roudillon aura assisté aux mutations du marché générées par les bouleversements géopolitiques : l’arrivée massive d’objets africains à la suite des grands mouvements de décolonisation, d’œuvres d’art du Luristan avec la chute du Shah d’Iran et d’icônes après la dislocation de l’Union Soviétique. A la croisée des époques et des continents, sa collection se fait l’écho de cette grande marche du monde.

Issu d’une famille d’antiquaires, Jean Roudillon était animé d’une curiosité sans borne, s’étendant bien au-delà des arts premiers. Ce goût éclectique se reflète dans les pièces antiques provenant d’Egypte, du Moyen-Orient et de Grèce qu’il a réunies ; c’est d’ailleurs une tête cycladique, présentée lors de la vente, qui ornait ses cartes de visite. On compte également des icônes russes, ainsi que plusieurs œuvres du XXe siècle, comme une rare huile sur panneau de Paul Colin et une sculpture d’Etienne Beothy. S’étendant du 4e millénaire avant J.-C. à 1970, sa collection est une œuvre d’art en soi.

C’est en vertu de ses vastes connaissances que Jean Roudillon interviendra en tant qu’expert pour les plus grandes ventes aux enchères, comme la succession Picasso, aux côtés de Maurice Rheims. Il sera également impliqué dans la dispersion des collections d’Helena Rubinstein, de Paul Guillaume, d’André Lefèvre, d’André Lhote, de Pierre Lévy et de Jacques Doucet. Il expertisera une partie importante des objets de l’expédition de la Korrigane, certains spécialistes le qualifiant même d’inventeur, dernier grand voyage de collecte dans le Pacifique effectué de 1934 à 1936 ; une coupe à pigments ornée d’une tête de crocodile et d’une tête humaine, collectée à cette occasion, sera présentée à la vente.




Une coupe à pigments ornée d’une tête de crocodile et d’une tête humaine.
Probablement Iatmul ou Sawos, Moyen sépik, Papouasie Nouvelle Guinée.
L. : 30,5 cm.
Provenance :
-Collecté lors du voyage de La Korrigane (1934-1936), et certainement en octobre 1935
par Régine et Charles van den Broek lors d’une brève excursion en remontant le fleuve
Sépik.
-Collection Jean Roudillon
-Exposition et publication :
-Voyage de la Korrigane en Océanie, juin à octobre 1938 musée de l’Homme, Paris
-Arts de l’Océanie, Maurice Leenhardt Collection Arts du Monde, Les Éditions du Chêne,
1947. Reproduit fig.19 page 31.
12 000 / 15 000 €
Expert : Johann LEVY





Oushebti momiforme, coiffé de la perruque tripartite striée, et paré d’une barbe postiche tressée.
Inscription : “Que soit illuminé l’Osiris, Pa-di-pepet, pour faire ses travaux”.
Egypte, Basse époque, XXIème dynastie, Règne d’Amasis, Probablement Saqqara
H. : 12,5 cm.
Collection Jean Roudillon, Paris.
3 000 / 5 000 €
Expert : Marie-Margaux COHEN





Tête cycladique de type Louros.
D’un schématisme poussé à l’extrême, cette tête consiste en un simple contour triangulaire légèrement concave, dépourvue de nez, poli, au menton arrondi.
Découvertes en 1904 par C.Stéphanos sur l’île de Naxos, ces idoles se distinguent par leur absence de traits faciaux en relief.
Marbre, restes de micro-dépôts, nettoyé.
Cyclades, fin du cycladique ancien II, vers 2800-2700 avant J.-C.
H. : 5,3 cm
Note : Cette tête à servi d’illustration à la carte de visite de Jean Roudillon.
Collection Jean Roudillon, Paris.
12 000 / 18 000 €
Expert : Marie-Margaux COHEN



Icône du baptême du Christ. Russie, XVIIIe siècle.
Tempera sur bois. La planche est creusée d'un kovcheg. Cadre
en bande de métal argenté estampé. Nimbes et couverture du
corps du Christ en métal argenté ainsi que la petite croix.
33,5 x 27 cm
1 500 / 2 000 €
Expert : Nicolas FILATOFF




Paul COLIN
Le tumulte noir
Huile sur panneau.
1970
H. : 156 / L. : 116 cm.
15 000 / 20 000 €
Expert : Alain WEIL




Étienne BÉOTHY (1897-1961)
Opus 079 - Trois variations, 1937
Amarante sculptée, taille directe - Pièce unique.
Signée à la base.
Hauteur de la sculpture : 87 cm
Hauteur totale : 94 cm
30 000 / 50 000 €
Provenance :
- Collection Alfred Sambon, Paris. Probablement acquis par l'intermédiaire de Léonce Rosenberg.
- Collection Jean Roudillon, Paris . Acquis vers 1965 à ce dernier.
Expositions :
- Abstraits hongrois de Paris, Galerie Tamàs, Budapest, 1938, n°2.
- Réalités Nouvelles, Galerie Charpentier, Paris, 1939.
- Salon des Réalités Nouvelles, 1946, n°46.
- Béothy et Herbin, Galerie Denise René, 1946.
- Salon des réalités Nouvelles, Paris, 1947, n° 23 ou 25.
- Art et Musique au XXe siècle, Staatsgalerie Stuttgart, juillet-septembre 1985.
- Galerie Valois, Paris, 1986.





La collection Roudillon : rare témoignage d’une lecture universaliste du monde de l’art
 
Anthony JP Meyer, de la galerie Meyer Oceanic, disait de Jean Roudillon qu’il était “un maître – un expert – un amoureux des arts de toutes sortes et de toutes provenances”. Bien au-delà d’une accumulation d’objets, la collection de Jean Roudillon délivre un message : elle témoigne d’un dialogue entre les différentes cultures, d’une vision universelle de l’art. Sa grande modernité provient de ce qu’elle met, sur un pied d’égalité, les civilisations européennes et extra-européennes. Observateur attentif, Jean Roudillon a réussi à retranscrire, au travers de sa collection, ce décentrement du regard qui ne se limite plus à une perspective occidentale.
 
« Un objet, c’est un compagnon, un ami, quelque chose avec lequel nous vivons. Acquérir un objet, c’est une union, un mariage entre l’objet et vous. Je n’ai jamais acheté par téléphone ou par internet et je ne le ferai jamais. Lorsqu’on achète un objet, il faut oublier la somme payée. On paye un droit de location pour avoir l’objet chez soi, pour vivre avec, pour en profiter et en jouir. Cela n’a pas de prix. Peu importe que vous le revendiez moins cher. On achète pas un objet pour gagner de l’argent, on l’achète par plaisir. »
Jean Roudillon, propos recueillis par Sylvie Ciochetto.

 


Statuette figurant Ptah-Patèque. Il se tient debout, nu, paré d’un large pectoral à
plusieurs rangs, coiffé de la mèche d’Horus. Ses oreilles sont ornées d’un anneau.
Ces amulettes font référence au dieu Ptah associés à d’autres divinités comme Horus ou Sobekh.
Les Patéques étaient à Memphis, chargés des travaux métallurgiques et associés à l’orfèvrerie.
Faïence, dorure et or.
Égypte, époque ptolémaïque (332-34 avant JC)
H. : 9 cm
Provenance :
-Collection Boutros, Boutros- Ghali
-Collection Jean Roudillon, Paris.
3 000 / 4 000 €
Expert : Marie-Margaux COHEN




Chandelier pique-cierge de voyage en cuivre champlevé et émaillé bleu, bleu turquoise,
rouge avec restes de dorure.
Base à six pans avec monogramme du Christ et animaux dans des disques.
Limoges, première moitié du XIIIe siècle
H. : 17,5 cm
Provenance :
- Collection Octave Pincot,
- Collection Jean Roudillon.
4 000 / 6 000 €
Expert : Benoit BERTRAND




Belle plaque en émaux peints opaques polychromes représentant la Cène dans une architecture avec colonnes baguées,
petits personnages en armes et linteau orné de cabochons sur paillon ; contre-émail bleu-gris.
Atelier de Léonard Nardon Penicaud (vers 1470-1542), vers 1515-1525
H. : 14,5 cm – L. : 11,2 cm
Soclé
4 000 / 6 000 €
Expert : Benoit BERTRAND






VENTE

COLLECTION JEAN ROUDILLON

https://www.ader-paris.fr/vente/150113-collection-jean-roudillon

Vente aux enchères publiques à l’hôtel Drouot
Jeudi 6 juin 2024 à 14 h

Salle 9 - 9 rue Drouot, 75009 Paris


EXPOSITIONS PUBLIQUES

Mardi 4 et mercredi 5 juin de 11 h à 18 h
À l’hôtel Drouot
Salle 9 - 9 rue Drouot, 75009 Paris


EXPERTS

Johann LEVY

Assité de :
Marie-Margaux COHEN
Benoît Bertrand
Nicolas FILATOFF
Éric BUSSER
Alain WEILL



RESPONSABLES DE LA VENTE

Xavier DOMINIQUE
xavier.dominique@ader-paris.fr

Victor DUMONT
victor.dumont@ader-paris.fr


CONTACT PRESSE

ARTCENTO
Pauline Boddaert
pauline.boddaert@artcento.com
06.79.55.85.48.