Gioacchino ROSSINI (1792-1868). L.S., Passy...

Lot 33
Aller au lot
Estimation :
1000 - 1200 EUR

Gioacchino ROSSINI (1792-1868). L.S., Passy...

Gioacchino ROSSINI (1792-1868). L.S., Passy 8 octobre [1858], à Torribio Calzado, directeur du Théâtre Impérial Italien; la lettre est écrite par Olympe Rossini; 1 page in-4, adresse (coin sup. gauche manquant sans toucher le texte, quelques légères fentes). {CR}Au sujet de la cantatrice Mme Gambardi, qui refuse de chanter dans son L’Italienne à Alger. Si elle a effectivement créé «le rôle de primo soprano dans L’Italienne à Alger» et si son engagement actuel est dans les mêmes termes que celui qu’elle avait signé lors de la création de ce rôle, alors «elle ne peut pas se refuser à prendre un rôle qu’elle auroit créé avec beaucoup de succès comme vous l’affirmez. La Conprimaria n’est autre chose qu’une Seconda Donna renforcée. Le mot conprimaria n’a été inventé (dans notre siècle de prétendu progrès) que pour anoblir un tant soit peu l’emploi de seconde Donna. Si Mad. Gambardi depuis la création de ce rôle a fait de tels progrès, qu’ils la placent dans la sphère de prima donna, vous lui direz de ma part qu’il n’y a pas de petits rôles pour les grandes artistes. Qu’elle soit donc complaisante envers son directeur et obligera aussi l’auteur de la musique»...
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue