Henry MONNIER (1799-1877) dessinateur et écrivain

Lot 182
Go to lot
Estimation :
120 - 150 EUR
Result without fees
Result : 120EUR
Henry MONNIER (1799-1877) dessinateur et écrivain
L.A.S., 7 juillet 1852, à son ami Bernage; 3 pages et demie in-8. Sur sa situation financière et ses travaux littéraires. Il est bien aise «que ma pièce ait obtenu ton agrément j'y tenais beaucoup et je t'avoue que le refus dont elle a été l'objet m'avait profondément découragé. Si j'eusse été seul peut-être aurais-je bien envoyé la littérature au diable, me serais-je retiré avec mes bouquins qui déjà m'ont précédé au fond de mon petit bien en Normandie là où j'ai l'ambition de finir mes jours». Mais le destin en a décidé autrement: personne en effet ne se doute qu'il a été terriblement occupé ces deux derniers mois, tant il semble mener une vie tranquille: il a conclu une affaire très intéressante avec un éditeur, mais qui n'a pas abouti; d'autres avec Dutacq, sans suite; il aide son père: leur voisin leur intente un lourd et coûteux procès, qui le ruine... «Bref, depuis que nous nous sommes quittés je mène de front deux romans l'un pour le Siècle, l'autre pour le Constitutionnel, ma pièce demandée pour l'Odéon [Grandeur et décadence de M. Joseph Prudhomme, comédie en 5 actes, Odéon 23 novembre 1852], un proverbe pour l'Almanach comique [?] et des dessins sur bois pour l'illustration de mes oeuvres»... Malgré tout cela, il ne parvient pas à se remettre en fonds et se désespère de sa dramatique situation financière. Mais il refuse de demander de l'argent à ses amis, qui d'ailleurs sont presque tous aussi gênés que lui...
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue