EUTYCHIUS (patriarche malchite d'Alexandrie)

Lot 51
Got to lot
Estimation :
1000 - 1500 EUR
Result without fees
Result : 2 200EUR
EUTYCHIUS (patriarche malchite d'Alexandrie)

Eutychii Aegyptii, Patriarchae Orthodoxorum Alexandrini, Scriptoris, ut in Oriente admodùm Vetusti ac Illustris, ita in Occidente tum paucissimis Vsi tum perraro Auditi, Ecclesiae suae Origines.
London: Richardus Bishopus, 1642. ? In-4, (1 f.), XXXVIII, 184 pp. Vélin rigide, dos lisse (reliure de l'époque).
Geoffrey Roper, Arabic printing and publishing in England before 1820.
Première édition de ces extraits des Annales d'Eutychius (877-940) publiés et commentés par le juriste et humaniste anglais John Selden (1584-1654) dans le but de prouver que l'Église d'Alexandrie ne faisait, à l'origine, pas de véritables distinctions entre évêque et prêtre.
Cet ouvrage est des plus importants dans l'histoire de l'imprimerie. Selon Roper, il est effectivement considéré comme le premier véritable livre arabe imprimé en Angleterre. Avant lui n'avaient été publiés que des ouvrages avec des citations ou des textes courts en arabe.
C'est également l'un des premiers ouvrages outre manche dans lequel on a employé des caractères mobiles en métal en arabe. Ces caractères, provenant certainement de Hollande, avaient été utilisés pour la première fois en 1635 dans une édition du Mare Clausum publiée également pas Selden.
PRÉCIEUX EXEMPLAIRE AYANT APPARTENU À PIERRE-DANIEL HUET (1630-1721), sous-précepteur du dauphin, évêque de Soisson et d'Avranche, littérateur et membre de l'Académie française. Son nom a été porté sur le premier plat et au verso de la première garde se trouve cette précision: «Exemplaire de l'illustre Huet Evêque d'Avranches». Au-dessus de cette mention figure une longue note ancienne sur l'ouvrage.
Les exemplaires avec cette provenance sont extrêmement rares sur le marché. La bibliothèque de Huet, que celui-ci avait léguée aux Jésuites et qui comportait plus de 8000 volumes, fut effectivement rachetée en grande partie par le roi pour la bibliothèque royale.
Cet exemplaire fut acquis non par le roi mais par Charles-Ferdinand Lelarge (1691?-
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue