Ivan KLIOUNE ou Ivan KLIUN (Bolchie, 1870 ou 1873 - Moscou, 1942)

Lot 20
Go to lot
Estimation :
20000 - 25000 EUR
Result without fees
Result : 16 000EUR
Ivan KLIOUNE ou Ivan KLIUN (Bolchie, 1870 ou 1873 - Moscou, 1942)
Autoportrait, vers 1914 Gouache et crayon noir. 34,5 x 26 cm Provenance : - Ancienne collection Georges Costakis. - Galerie Stolz, Berlin. - Collection particulière, Londres. Bibliographie : - Russian Avantgarde, 1910-1930, The G. Costakis Collection, catalogue de l'exposition, Delphes, 1996 par Anna Kafets, l'huile définitive est reproduite page 162 sous les nos 77, 78 et 79. - Catalogue de la Galerie Stolz, Berlin, juin 2003, page 44. - Catalogue de la Galerie Philippe Samuel, 2004. - Figurera dans color into light toward none objective creation and suprematism, actuellement en préparation par Patricia Railing, à paraître en mai 2010 aux Éditions Artists Bookworks. Un certificat de M. Jean-Claude Marcadé en date du 12 avril 2003 sera remis à l'acquéreur. Madame Svetlana Kliunkova-Soloveichik, petite fille de l'artiste, a aimablement confirmé l'authenticité de cette oeuvre. Ce dessin est à rapprocher de deux autres autoportraits conservés en Russie : - Autoportrait à la scie, 1914/1915, huile sur toile, 71 x 62 cm, Musée Russe d'Astrakan. - Autoportrait à la scie, 1917/1922, huile sur toile, Galerie Tretyakov de Moscou. Georges Costakis (Moscou, 5 juillet 1913 - Athènes, 1990) était un collectionneur d'Art Grec qui constitua une des plus grandes collections d'Avant-Garde russe. Né à Moscou dans une famille de commerçants grecs, il devient chauffeur d'ambassade. Il conduit d'abord pour l'ambassade de Grèce en URSS, jusqu'à l'attaque de la Grèce par l'Allemagne nazie : en raison du pacte germano-soviétique, l'ambassade grecque à Moscou est fermée. Il travaille alors pour l'ambassade du Canada. Après la seconde guerre mondiale, toujours chauffeur, il conduit ses clients chez divers brocanteurs et marchands de biens pour qu'ils y achètent des objets ramenés d'Allemagne par l'Armée rouge ou ayant appartenu à des riches familles russes. Là, il découvre que nombre d'oeuvres d'art n'intéressent pas ses clients et il commence à investir pour son compte. Il achète d'abord de
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue