Julie de LESPINASSE. L.A., « ce jeudi au... - Lot 166 - Ader

Lot 166
Go to lot
Estimation :
1200 - 1500 EUR
Result with fees
Result : 3 500EUR
Julie de LESPINASSE. L.A., « ce jeudi au... - Lot 166 - Ader
Julie de LESPINASSE. L.A., « ce jeudi au soir » 28 septembre [1775], [à Condorcet] ; 5 pages et quart in-4.
Longue et belle lettre littéraire à Condorcet.
Elle est allée visiter la campagne de Condorcet à Nogent : « j’ai été enchantée de sa situation, il n’y a rien de si gai, de si varié, ni d’aussi agreable ; le jardin est vraiment beau, et quand il sera cultivé, il y aura du fruit excelent, et en grande abondance ; j’y ai cueilli une figue et un grain de raisin muscat, et je doute que celui de Fontainebleau, si vanté, soit aussi bon ; mais je vous demande a genoux de laisser ces beaux arbres debouts ; ils sont non seulement agreables, mais ils sont necessaires, il seroit trop incomode d’aller gagner la seconde terrasse, sil n’y avoit pas d’ombre dans la premiere ; d’ailleurs savés vous bien que tant de meurtre ne vous vaudroit que 30 loüis. C’est le dernier mot de ceux qui savent estimer ces choses là ; ha ! bon Condorcet ne vous rendés pas si coupable pour si peu d’argent »...
La maison est en bien mauvais état, et Julie énumère tous les travaux qui y seront nécessaires, puis donne des nouvelles de leurs connaissances, M. de Saint-Chamans, la duchesse Danville [La Rochefoucauld-d’Enville]. ...« Il y a un journal de Linguet qui fait ecumer de rage Mr de La Harpe, nous savons que penser de Linguet, mais de bonne foi, n’a t-il pas a se venger de Mr de La Harpe ? Et lorsqu’on a mis dans la boüe un homme, lorsqu’on a voulu le tuer a coup d’epingles et puis a coup de poignard, et qu’on ne la pas laissé mort sur la place, faut il bien s’etonner que cet homme se venge comme il peut ; hé bien Mr de La Harpe ne se possede pas. Il a de plus un petit mecontentement qu’il n’ose pas prononcer ; Mr de Voltaire a beaucoup loüe son eloge de Catinat, il ne disoit mot de celui de Mr de Guibert, ce silence n’etoit pas penible a Mr de La Harpe ; mais c’est que Mr de Voltaire n’avoit point l’eloge de Mr de Guibert. Il l’a lu enfin, et il en a ecrit un eloge a Mr de S
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue