Jean-Honoré Fragonard (1732-1805) L’Armoire....

Lot 33
Aller au lot
Estimation :
800 - 1000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 1 408EUR

Jean-Honoré Fragonard (1732-1805) L’Armoire....

Jean-Honoré Fragonard (1732-1805)
L’Armoire. 1778. Eau-forte. 520 x 420. Baudicour 2 ; I.F.F. 22 ; Regency to Empire 76. Belle épreuve sur vergé blanc, avec l’adresse de Naudet, rognée sur le coup de planche mais avec marges du cuivre, anciennement lavée. Léger empoussiérage en surface. Courts plis cassés dont un pli horizontal de 60 mm au-dessus de l’adresse de Naudet, pénétrant légèrement dans le sujet.

Les estampes de Caspar Friedrich sont de la plus grande rareté. On connaît de sa main 18 eaux-fortes, essentiellement des paysages gravés de petit format qui ne firent pas l’objet d’éditions mais furent probablement offerts à ses amis, ainsi que 4 gravures sur bois réalisées d’après les dessins de Caspar Friedrich par son frère Christian, lequel était ébéniste et graveur sur bois dans leur ville natale de Greifswald.
Au vu du format et de la technique employée, on est en droit de supposer que ces sujets étaient destinés à illustrer un ouvrage, peut-être un livre de poèmes de l’artiste auquel ce dernier travaillait alors, mais qui ne fut pas mené à bien. L’autoportrait aurait alors servi de frontispice, les autres sujets d’illustrations.
Réf. : Helmut Börsch-Supan et Karl Wilhelm Jähnig, Caspar David Friedrich, Gemälde, Druckgraphik und bildmässige Zeichnungen, Munich, Prestel, 1973.
Antony Griffiths et Frances Carey, German Printmaking in the Age of Goethe, Londres, British Museum Press, 1994.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue