THOMAS D’AQUIN (Saint). De veritate catholicæ...

Lot 37
Aller au lot
Estimation :
4000 - 6000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 10 000EUR

THOMAS D’AQUIN (Saint). De veritate catholicæ...

THOMAS D’AQUIN (Saint).
De veritate catholicæ fidei contra errores gentiles.
Venise : Franz Renner, Nicolas de Francfort, [1476]. — In-4 et petit in-folio, 229?x?160 : (285 ff. sur 286, mq le dernier blanc) ; car. goth., deux col. de 42 lignes. Peau de truie taupe, filet à froid en bordure des plats, dos à nerfs, tranches rouges (reliure du XXe siècle).

Hain, *1386. - Goff, T-192. - BMC, V, p. 193. - Pellechet, 987.

Troisième édition incunable, la première vénitienne, de la Summa contra gentile, ou Livre sur la vérité de la foi catholique contre les erreurs des infidèles, de Saint Thomas d’Aquin (1225?-1274).

Maître en théologie, Thomas d’Aquin a eu une haute conscience de sa vocation de docteur, au service de la vérité. Il s’était rendu compte de la révolution intellectuelle qui s’accomplissait en Occident depuis le début du siècle, sous l’influence de la philosophie païenne et en particulier de l’aristotélisme. Il élabora une philosophie authentique pour les besoins de la chrétienté de son temps et pour repenser tous les problèmes théologiques. En cela la philosophie de Thomas d’Aquin était une philosophie nouvelle, synthèse originale de l’aristotélisme et du néoplatonisme qu’il faut voir comme la première philosophie digne de ce nom que la civilisation chrétienne ait produite.

Il écrivit plusieurs traités en ce sens dont celui-ci qu’il composa durant son premier séjour à Paris dans les années 1250 pour combattre les adversaires des mendiants. Il s’agit du second traité de théologie de l’auteur, faisant suite à son Commentaire des Sentences, constituant une large synthèse chrétienne de la pensée philosophique aristotélicienne. Il se divise en deux grandes parties, la première comprenant 3 livres et la seconde un livre, dans lesquelles le philosophe entreprend de réfuter les erreurs des philosophes païens de l’Antiquité et des religions non chrétiennes.

L’édition princeps de ce texte parut à Strasbourg dans les premières ann
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue