QUINTILIEN. Institutiones oratoriæ. [Trévise : Giovanni...

Lot 40
Aller au lot
Estimation :
2000 - 3000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 2 500EUR

QUINTILIEN. Institutiones oratoriæ. [Trévise : Giovanni...

QUINTILIEN.
Institutiones oratoriæ.
[Trévise : Giovanni Rosso, entre 1480 et 1485]. — In-folio, 310?x?215 : (201 ff. sur 202, mq le dernier blanc) [sig. ()2 a8 b-r8/6 s-z8 &8 A6 B8 C6 D3(sur 4)] ; car. rom. et grecs, 39 lignes. Demi-veau havane à coins, plats de papier dominoté, dos à nerfs orné (reliure du XVIIIe siècle).

Hain, 13644. - Proctor, 6495.

Cette rare édition incunable parut sans mention d’imprimeur ni de date. Imprimée en caractères romains et grecs, elle a été identifiée comme sortant des premières presses de Giovanni Rosso à Trévise. Certains bibliographes cependant, comme Copinger, situent l’impression à Venise en 1476.

Giovanni Rosso était originaire de Verceil dans le Piémont. Il exerça l’imprimerie à Trévise de 1480 à 1485 puis à Venise de 1486 à 1519. On lui connaît également une impression vénitienne en 1482, le Regulæ grammaticales de Guarinus imprimé le 26 mars de cette année.

L’ouvrage contient l’Institution oratoire, œuvre du rhéteur Quintilien (0030?-0100?). Il s’agit d’un manuel divisé en 12 livres sur la théorie et la pratique de la rhétorique, dans lequel l’auteur réagit contre le goût « moderne » représenté par Sénèque et prône le retour au classicisme cicéronien.

Cette édition copie la première donnée à Venise par Jenson en 1471. Elle commence par une table et une épître de l’humaniste et éditeur italien Omnibonus Leonicenus (1412?-1500?) adressée à Moses Buffaroli (14..?-1471), évêque de Bellune. Elle est si rare qu’elle manque à la plupart des bibliographies dédiées.

Exemplaire complet, à l’exception du dernier feuillet blanc. Le premier feuillet de garde est couvert d’une note manuscrite du XIXe siècle en français, concernant la datation de cette édition : « Nous pencherions à croire que cette édition ait été faite soit par les héritiers de Jenson, ou par quelqu’un qui après la mort ait acquis ses caractères ».

Sur la première doublure figure également une note du savant anglais
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue