Giuseppe VERMIGLIO (1585 - 1635) Le Mariage...

Lot 8
Aller au lot
Estimation :
150000 - 250000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 211 200EUR

Giuseppe VERMIGLIO (1585 - 1635) Le Mariage...

Giuseppe VERMIGLIO (1585 - 1635)
Le Mariage mystique de sainte Catherine entre sainte Agathe et saint Jean-Baptiste
Toile.
Restaurations anciennes.
170 x 196 cm

Notre grande toile reprend l’organisation des « sacra conversazione » (conversations sacrées), c’est à-dire la réunion de personnages saints autour de la Vierge à l’enfant. Comme le recommandait la Contre-Réforme, l’iconographie est aisée à déchiffrer et chaque saint est identifiable par son symbole iconographique traditionnel. À droite, Jean-Baptiste s’incline et tient une croix où un phylactère porte l’inscription Ecce (Agnus) Dei. En effet, c’est lui le premier qui reconnut Jésus comme étant l’agneau de Dieu, c’est-à-dire l’agneau pascal qui sera sacrifié pour libérer des péchés, d’où la présence de cet animal à ses pieds. Au centre, le mariage mystique de sainte Catherine d’Alexandrie était un sujet très en vogue depuis le XVe siècle auprès des communautés de religieuses. Notre tableau aurait pu être commandé pour un couvent de femmes. D’origine noble, Catherine est couronnée et vêtue d’un riche brocard ; elle est agenouillée, recevant l’anneau à son doigt. Un fragment de la roue, instrument de son supplice, est posé à ses pieds. Marie, vêtue d’une robe rose et d’un manteau bleu, est assise sur un tertre, portant le Christ Enfant sur ses genoux. A gauche, adossée sur une balustrade et devant une colonne, sainte Agathe de Catane tient une palme et une coupe avec ses seins, témoignages de son martyre.

D’origine piémontaise, Vermiglio est mentionné à Rome dès 1604 dans l’atelier d’un peintre de Pérouse, Adriano Monteleone, et réside dans cette ville jusque en 1619. Il s’imprègne de la leçon de Caravage, dans sa peinture comme dans son mode de vie de mauvais garçon : en 1605, il est arrêté pour port d’arme illégal, en 1606, il participe à une rixe, en 1611 il est à nouveau arrêté pour bagarre. Le retable de l’Incrédulité de saint Thomas de 1612 (Rome, Saint Thomas dei Cenci) et plu
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue