EUGÈNE PRINTZ (1879-1948) Lignes brisées,... - Lot 41 - Ader

Lot 41
Aller au lot
Estimation :
300000 - 500000 EUR
Résultat : NC
EUGÈNE PRINTZ (1879-1948) Lignes brisées,... - Lot 41 - Ader

EUGÈNE PRINTZ (1879-1948)

Lignes brisées, mars 1934, seul exemplaire dans cette essence connu à ce jour, très probablement pièce unique, variante en placage de palmier Patawa du modèle en placage de palissandre présenté au XXIIIe Salon des Artistes Décorateurs, Paris, 1933, et acquis par le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris en 1936

Exceptionnelle commode à 7 tiroirs en placage de palmier Patawa.

Le corps suspendu présente, sur son dessus, un ressaut central et s’ouvre par une série horizontale de trois tiroirs en partie basse surmontée de deux larges tiroirs sommés par deux tiroirs étroits.

Chaque tiroir, présente une tranche supérieure garnie d’une plaque en laiton oxydé à l’éponge et reçoit une prise au profil en chevrons également en laiton oxydé.

La base entièrement plaquée de laiton oxydé à l’éponge accueille le pied de façade, également en laiton oxydé à l’éponge, aux motifs de frises de chevrons s’inscrivant dans des volutes.

Les parties latérales sont soutenues par de longues languettes en ressaut réalisées en laiton oxydé.

Intérieur des tiroirs en érable sycomore.

Meuble restauré il y a une vingtaine d’années à l’initiative de son propriétaire ; seuls le verni et le décor d’oxydation à l’éponge sur les parties en laiton ont été refaits et des restaurations d’usage ont été effectuées. Aucun élément n’a été modifié ou remplacé lors de cette intervention, aussi, l’intégrité de l’œuvre a été totalement préservée.

Estampillée du monogramme E. P. dans un cartouche circulaire en bois de bout sur le montant droit de la façade.

Hauteur : 87 cm – Longueur : 150 cm – Profondeur : 40 cm


Provenance :

- M. et Mme X., proches de l’artiste. Œuvre acquise en mars 1934 dans le cadre de l’entière décoration de leur propriété par Eugène Printz.

- M. X., fils des précédents. Œuvre détenue par voie de succession.


Musée et œuvre en rapport :

Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris – La variante en placage de palissandre, présentée au Salon des Artistes Décorateurs de 1933 et acquise par la Ville de Paris en 1936 lors de la présentation du 17ème Groupe des Artistes de ce temps, est conservée dans les collections de cette institution (Inv. n° 10 Direction des Beaux-Arts de la Ville de Paris, AMOA 484).


Expositions et œuvre en rapport :

- XXIIIe Salon des Artistes Décorateurs, Paris, 1933 - La variante en palissandre, aujourd’hui conservée au musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, présentée lors de cette manifestation.

- 17e Groupe des Artistes de ce temps, Paris, 1936 - La variante en palissandre présentée lors de cette manifestation et acquise à cette occasion par la Ville de Paris.

- Meubles 1920-1937 – Musée d’Art moderne de la Ville de Paris, 1986. La variante en palissandre présentée lors de cette manifestation ; décrite page 58 et reproduite page 59 sur le catalogue de l’exposition.


Bibliographie :

- Galerie Printz, catalogue commercial, 1934 - La variante en palissandre, aujourd’hui conservée au musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, reproduite page 21 et décrite sous le numéro 79.

- Art et Industrie – N° 6 de juin 1933. La variante en palissandre, aujourd’hui conservée au musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, reproduite page 14.

- Mobilier et Décoration – N° 6 de 1933. La variante en palissandre, aujourd’hui conservée au musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, reproduite page 216.

- Le Décor d’Aujourd’hui – N° 1 de 1933. La variante en palissandre, aujourd’hui conservée au musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, reproduite page 36.

- L’Art Vivant – N° 73 de 1933. La variante en palissandre, aujourd’hui conservée au musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, reproduite page 246.

- Art & Décoration – N° 7 de 1933. La variante en palissandre, aujourd’hui conservée au musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, reproduite page 209.

- Guy Bujon et Jean-Jacques Dutko - Printz – Les Éditions de l’Amateur, Paris, 1986. La variante en palissandre, aujourd’hui conservée au musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, reproduite page 274.

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue