Paul DISLÈRE (1840-1928) ingénieur naval.... - Lot 313 - Ader

Lot 313
Aller au lot
Estimation :
150 - 200 EUR
Paul DISLÈRE (1840-1928) ingénieur naval.... - Lot 313 - Ader
Paul DISLÈRE (1840-1928) ingénieur naval. L.A.S., Stockholm 21 septembre 1876, à un amiral ; 4 pages in-8 remplies d’une petite écriture serrée.

Longue lettre sur sa mission dans les ports du Nord de l’Europe.
« Jusqu’à présent tout a réussi bien au-delà de mes espérances et j’ai pu réunir des documents que je crois intéressants ». Après Berlin, il a visité Stettin, Wilhelmshaven, Brême, Bremerhaven, Hambourg et Kiel : « J’étais, depuis la guerre, le premier officier français entrant dans un arsenal allemand »... Il donne des détails sur « leurs nouveaux navires cuirassés en chantier » : des corvettes qui « sont uniquement des garde-côtes à faible tirant d’eau pour la Baltique, portant 5 canons de 26 cm tirant en barbette » ; et des « canonnières cuirassées construites en lieu et place des garde-côtes [...] EIles ont une ceinture cuirassée complète et sur l’avant un bouclier en demi-cercle derrière lequel se meut sur une plateforme tournante 1 canon Krupp de 305 cm. […] On construit 5 de ces canonnières à Brême [...] Le point caractéristique à observer sur tous les navires de guerre que je rencontre, c’est leur armement plus fort que le nôtre [...] J’ai vu aussi quelques armes nouvelles intéressantes : les mitrailleuses et les fusils à magasin réglementaire dans les marines scandinaves »… Etc. Il a été bien accueilli au Danemark, en Suède et en Norvège, où il a vu « quelques types très intéressants de petits navires pour les côtes et les fjords », et a assisté à des expériences de torpilles… Etc.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue