Pieter Brueghel l’ancien (vers 1525-vers... - Lot 5 - Ader

Lot 5
Aller au lot
Estimation :
3000 - 4000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 8 320EUR
Pieter Brueghel l’ancien (vers 1525-vers... - Lot 5 - Ader
Pieter Brueghel l’ancien (vers 1525-vers 1569) (d’après)
Nundinae Rusticorum (Le Marché de paysans). (Pl. d’une suite de 12 paysages). Vers 1557. Eau-forte et burin par Jan et Lucas van Doetecum. 416 x 325. Hollstein 13 ; New Hollstein (Bruegel) 59. Très belle et brillante épreuve sur vergé mince, du 2e état (sur 3), avant le numéro 2 après l’excudit, rognée sur le trait carré mais bien complète de la tablette, les traits de mise en place de la lettre encore très visibles (indice d’une des premières épreuves tirées). Quelques rousseurs claires éparses. Pli de séchage vertical médian. Traces de plis dont quelques fins plis de tirage. Petits restes d’onglets et traces de colle aux bords du feuillet au verso. Ex-coll. J. Cantacuzène (Lugt 4030).

Reproduit dans J. van der Stock, dir., Hieronymus Cock ; La gravure à la Renaissance (exposition à la Bibliothèque royale de Belgique, Bruxelles, et à la Fondation Custodia, Collection Frits Lugt), Paris, Bruxelles, Fonds Mercator éd., 2013, p. 387, n° 107.11.
« … la conception d’ensemble [de la suite] se précisa en cours d’exécution. Ainsi, Fuga deiparae in Aegyptum et Nundinae rusticorum ont été imprimées une première fois, sans que le nom de Bruegel y apparaisse, sans doute parce que Cock n’y voyait pas encore un argument persuasif sur le plan commercial. Il changea rapidement d’avis puisque, dans le deuxième état de ces estampes – sans doute lié à l’amplification du projet initial – Bruegel est désormais cité comme inventor, ce qui révèle combien la préparation des Grands paysages fut un tournant décisif dans la carrière du jeune artiste. » (D. Allart, in J. van der Stock, dir., Hieronymus Cock ; La gravure à la Renaissance, op. cit., p. 380).
« One of the more intimate landscapes of the series that call to mind Flemish villages rather than Alpine heights. Oberhuber has argued that this etching reveals a higher quality than many of the others in the series, indicating perhaps the work one of the van Doetecum brothers working alone. See Oberhuber, “Zwischen Renaissance und Barock”, 1968. » (www.britishmuseum.org).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue