PORSCHE 356 B 1600S cabriolet - 1963 Châssis... - Lot 2 - Ader

Lot 2
Aller au lot
Estimation :
80000 - 100000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 104 896EUR
PORSCHE 356 B 1600S cabriolet - 1963 Châssis... - Lot 2 - Ader

PORSCHE 356 B 1600S cabriolet - 1963

Châssis #158009 Moteur type 616/T6 (1600S)


Le premier moteur hybride fabriqué en série vers 1900, la redoutable Mercedes-Benz SSK, la Volkswagen Coccinelle produite à plus de vingt et un millions d'exemplaires entre 1938 et 2003 : toutes ces réalisations sont dues à un seul homme, Ferdinand Porsche, l'un des plus prolifiques ingénieurs automobiles du xxe siècle ! 

Synonyme d'exception dans le monde du sport automobile, la marque Porsche débute par l'ouverture d'un bureau d'études indépendant en 1931 et l'élaboration de centaines de projets. Celui qui porte officiellement le numéro 356 est capital : il donne naissance à la première Porsche de l'histoire, celle par qui tout arrive, la genèse du mythe !

Cette voiture, qui a l'audace d'être différente des autres par son aspect et sa conception, marque son époque. Son image est liée à tant de succès en course, notamment avec les versions Carrera et Carrera 2, mais également à tant de personnalités, de James Dean à Georges Pompidou… C'est dire son pouvoir de séduction ! 

En juin 1947, Ferdinand Porsche est prisonnier de guerre lorsque son fils Ferry lance concrètement la réalisation du projet 356 dans la vieille scierie de Gmünd, en Autriche, en collaboration avec le concepteur Eberhorst, un des pères de la terrifiante " flèche d'argent " Auto Union type D. Pour la partie mécanique, il est fait appel au moteur 4 cylindres à plat refroidi par air de 1 131 cm3 de la Volkswagen, installé sur un châssis tubulaire en position centrale arrière ! La carrosserie est une barquette biplace en aluminium dessinée par Erwin Komenda et réalisée par Friedrich Weber. Les plans initiaux sont achevés lorsque Ferdinand Porsche est libéré au mois d'août, le prototype fait ses premiers tours de roue en mars 1948.

Parallèlement, les plans d'une version de série pour le moins différente sont élaborés. Proposée en coupé ou en cabriolet, elle repose sur un châssis plus simple de type plate-forme en acier et le moteur est désormais en porte-à-faux arrière. Sa présentation officielle a lieu lors du Salon de Genève de 1949. De 1950 à 1955, Reutter produit les premières carrosseries en acier, rétrospectivement nommées pré A, et dont les derniers exemplaires adoptent un pare-brise d'une seule pièce. Le Salon de Francfort de 1955 voit la présentation de l'évolution 356 A, présentée en coupé, cabriolet et speedster. Cette dernière, très désirable, est une version sportive dépouillée avec un pare-brise très bas conçu en 1954 pour le marché américain

Au même moment apparaît la 356 Carrera à moteur 1500 à quatre arbres à cames qui provient directement de la mythique barquette 550 RS Spyder, vainqueur de sa catégorie et troisième au général à la dernière édition de la Panamericana aux mains de Hans Herrmann. Cette 550 RS à la production exclusive est également la voiture dans laquelle l'acteur James Dean, qui l'a de façon prémonitoire baptisée Little Bastard, trouve la mort.

La 356 B T5 sort en 1959, toujours en versions coupé et cabriolet, tandis qu'une nouvelle version roadster remplace le convertible D et que disparaît le fabuleux speedster. Uniquement disponible avec les motorisations 1 600 cm3 (60 ch), 1600 S (75 ch) et 1600S 90 (90 ch

En 1961, la 356 adopte son apparence finale avec l'évolution B T6. Le capot avant est aplani et sa partie frontale est élargie alors qu'une grille d'aération apparaît au pied du pare-brise, lui-même élargi, tout comme la lunette arrière. Enfin, le capot moteur est désormais ventilé par deux grilles d'aération. À l'été 1963, les ultimes 356 C T6 et SC T6 sont lancées avant l'arrêt total de la production, en 1965, après plus de soixante-quinze mille exemplaires construits en quinze ans. 

La voiture présentée est une désirable version cabriolet équipé du performant moteur 1600S. Elle fut vendue neuve en Allemagne et immatriculée pour la première fois le 1 avril 1963. Elle a eu trois propriétaires allemands successifs en 1967,1968 et 1971 selon son actuel titre de circulation allemand. Il semble que le bloc moteur a fait l'objet d'un échange mais les marquages confirment que c'est un 1600S du type correcte 616/12T6. Elle a depuis fait l'objet d'importants travaux de restauration et se présente dans une élégante combinaison de couleurs noire métal, capote en alpaga noir et sellerie cuir rouge. Un essai a permis de constater un fonctionnement satisfaisant, mais il est nécessaire de procéder à une révision d'usage car cette 356 n'a pratiquement pas rouler depuis cinq ans.

Titre de circulation communautaire

A immatriculer en carte grise de collection


Very desirable Porsche 356 B dhc with the great 1600S engine. Sold new in Germany and first registered the 1st april of 1963. It had three germans owners until 1971 regarding the actual german title. The engine block was probably changed but it rem

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue