Jules MASSENET. Manuscrit musical autographe... - Lot 82 - Ader

Lot 82
Aller au lot
Estimation :
700 - 800 EUR
Jules MASSENET. Manuscrit musical autographe... - Lot 82 - Ader
Jules MASSENET. Manuscrit musical autographe signé, Rien n’est que de France, [1891] ; 2 pages in-fol. (petite fente marginale). Mélodie sur un poème d’Armand Silvestre, écrite pour le roman de Silvestre, Floréal (Delagrave, 1891), où elle est reproduite en fac-similé (entre les pages 176 et 177) ; l’ouvrage est illustré par Georges Cain. Écrite pour chant et « harpe ou clavecin », elle porte sous le titre l’indication : « paroles et musique d’Eurotas ». Eurotas est le nom du héros du roman de Silvestre. Incipit : « Où sont, sous les matins en pleurs, Les jardins plantés d’églantines »… La mélodie, en la bémol majeur à 4/4, est notée Andte expressivo : elle compte 22 mesures. En bas de la 1ère page, dans une bulle (non reproduite dans le fac-similé), Massenet a daté, comme à son habitude : « 1er Brumaire (an 99) à Paris.11 h ½ du matin (temps triste) J. Massenet ». Dans la préface de Floréal, Jules Claretie écrit : « Il semble que tous les arts aient voulu fraterniser en ces pages et se retrouver, sous la même couverture, comme les héros de Floréal sous le même ciel printanier. M. Massenet a mis en musique les vers de Silvestre, comme Georges Cain avait semé à travers les chapitres du roman ses compositions originales, séduisantes ou dramatiques. Le maître d’Hérodiade s’est souvenu du Paris où vécut Manon, et, laissant la harpe de Marie-Madeleine, il nous a joué, comme sur la flûte, deux airs délicieux qui eussent tenté le chanteur Garat »… On joint une L.A.S., 24 septembre 1865, recommandant chaleureusement Fernand Le Borne à F. Chevassu. – Plus un manuscrit musical de George-Martin Witkowski, 1ère page du Prélude de l’acte IV de La Princesse lointaine pour piano (1 p. in-fol.), avec une l.a.s. de sa veuve. Et une L.A.S. d’Adolphe Boschot.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue