Vladimir JANKÉLÉVITCH (1903-1985)

Lot 189
Aller au lot
Estimation :
500 - 700 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 2 300EUR

Vladimir JANKÉLÉVITCH (1903-1985)

Philosophe. Tapuscrit signé avec additions et corrections autographes, Psycho-analyse de l'antisémitisme, Toulouse 1943; 4 pages et quart in-4. Intéressant texte sur l'antisémitisme, avec d'importantes additions et des corrections autographes, présenté comme « extrait du Mensonge raciste, brochure clandestine et anonyme, diff usée à Toulouse en 1943 par le Mouvement National Contre le Racisme, en collaboration avec Étienne Borne et le doyen D. Faucher ». Jankélévitch analyse les fictions économiques et sociales, les inventions physiques et morales de l'antisémitisme contemporain; il dénonce la fatalité dont on a « suggéré la croyance » aux juifs, qualifie l'antisémitisme de « la plus monstrueuse » des « impostures fascistes », et voit dans le « pseudo-vertuisme hitlérien » « une revanche de la virilité invertie contre la civilisation féminine et voluptueuse incarnée par la France »... « La guerre est le grandiose libertinage d'une virilité privée de son régulateur féminin, c'est-à-dire de sa civilisation [...]. Diversion et pédérastie, tels sont les deux aspects complémentaires de l'imposture. L'antisémitisme est la forme la plus caractéristique du cannibalisme fasciste. [...] il n'y a pas de malédiction théologique, il n'y a pas de peuple maudit: il n'y a que l'éternelle stupidité, fabricatrice de mythes, qui veille en tout homme »... On joint une L.A.S., [31 octobre 1937], au rédacteur en chef du Minotaure [Tériade]: « Je veux bien essayer sur l'amour, puisque Le Minotaure le demande ».
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue