Émile GALLÉ (1846-1904). L.A.S., Nancy 9... - Lot 25 - Ader

Lot 25
Aller au lot
Estimation :
700 - 800 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 910EUR
Émile GALLÉ (1846-1904). L.A.S., Nancy 9... - Lot 25 - Ader
Émile GALLÉ (1846-1904). L.A.S., Nancy 9 février 1899, à un «cher ami et Maître»; 4 pages in-8. Sur le théâtre à Nancy, et sur la politique. Il a fait de son mieux «pour défendre auprès du maire de Nancy et de nos amis, la cause d’ailleurs excellente de M. Brousseau», et se réjouit «comme tous les fervents de l’art ici, qu’elle l’ait emporté. Nous attendons beaucoup de lui pour la rentrée à Nancy de grandes œuvres proscrites en faveur de plaisirs idiots. Il est honteux pour une ville comme celle-ci qu’il faille aller à Paris ou passer la frontière pour entendre du Racine, du Molière, du Dumas, du Shakespeare, du Glück, du Weber; la plupart des chefs d’œuvre dramatiques et lyriques de la scène sont inconnus à Nancy». Il mentionne tout de même les excellents Concerts populaires dont ils bénéficient grâce à Guy Ropartz… Il parle longuement de l’état misérable de la société «sans humanité et sans justice […], sans vergogne, sans intelligence et sans courage»… Il dévie ensuite vers la politique, et s’indigne de la venue pour une conférence d’André Lebon à la Ligue de l’enseignement civique et républicain, dont un article devrait rappeler «ce personnage au souvenir des illégalités et des atrocités qu’il a commises», au ministère Méline et concernant l’Île du Diable [allusion à Dreyfus]… Il critique enfin les classes gouvernantes et l’armée, l’inégalité de la société, et revient sur ses engagements, notamment sur son adhésion à l’Union «de toute mon âme»… Etc.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue