Alberto GIACOMETTI (1901-1966) Modèle...

Lot 212
Aller au lot
300 000 - 500 000 EUR

Alberto GIACOMETTI (1901-1966) Modèle...

Alberto GIACOMETTI (1901-1966)
Modèle dit Trompette, version originale (sans rainures), circa 1935, unique exemplaire connu à ce jour
Pied de lampadaire.
Épreuve en bronze à patine médaille nuancée de rouge-cuivré et de mordoré.
Fonte d’édition d’époque, vers 1935/36.
Altérations diverses à la patine et taches.
Hauteur : 152 cm
Exposition :
« Formes d’aujourd’hui » du 28 avril au 18 mai 1936 à la Galerie Art et Industrie à Paris, organisée par Waldemar-George. Un lampadaire dit Trompette d’Alberto Giacometti, dans sa version originale sans rainures, fut exposé aux côtés des meubles que Jean-Michel Frank avait choisi de présenter pour cette manifestation. C’est à cette occasion que fut photographié pour la première fois le meuble en gypse et bronze de Jean-Michel Frank, réputé, jusqu’à aujourd’hui, être une création de 1938. Il est avéré, grâce à ce cliché de Lucien Lorelle, que cette création du décorateur date au plus tard de 1936.
Bibliographie :
« Le Décor d’aujourd’hui » n° 16 d’avril 1936. Un lampadaire dit Trompette d’Alberto Giacometti est reproduit page 32 dans un article consacré à l’exposition « Formes d’aujourd’hui », organisée par Waldemar-George à la Galerie Art et Industrie du 28 avril au 18 mai 1936.
Archives :
Une photographie de ce modèle de lampadaire est conservée à la Fondation Alberto et Annette Giacometti sous le numéro d’inventaire 2009-0326-3 (Archives Adolphe Chanaux, Fonds Félix Marcilhac).

Historique :
De ce lampadaire dit Trompette créé vers 1935, seuls étaient connus, jusqu’à aujourd’hui, quelques exemplaires d’une déclinaison, non documentée et très vraisemblablement réalisée après-guerre, présentant des rainures verticales. Il est envisageable d’imaginer que cette version rainurée, au regard d’un choix décoratif surprenant au vu des créations d’Alberto Giacometti et ne correspondant pas réellement à ses concepts créatifs, ne fut pas le fruit du seul Alberto et il est permis de supposer que son frère Diego intervint sur cette variante à partir du modèle original entièrement lisse. à travers les cinq exemplaires connus de cette variante à rainures, des indications nous sont livrées pour tenter d’en situer chronologiquement l’édition. En effet, l’exemplaire qui fut présenté le 11 mai 2000 dans une vente Sotheby’s à New York provenait de la Collection Raoul Levy (1922-1966), connu pour les forts liens d’amitiés qu’il entretint avec Diego Giacometti à partir des années 1950 et pour être, à la même époque, l’un des plus importants collectionneurs de ses œuvres. Quant aux quatre autres exemplaires, ils furent tous proposés le 2 décembre 1987 dans une vente Sotheby’s à Londres et avaient appartenu à Mona Bismarck qui les avait acquis après-guerre (cf. catalogue de la vente). D’autre part, suite au don en 1986 de la famille Giacometti au Musée de Arts décoratifs, de 511 œuvres provenant de Diego Giacometti, deux tronçons, centre et partie haute, de la variante à rainures y sont conservés sous les numéros d’inventaire 57752 & 57753, sans que des inscriptions ou des documents nous permettent de les dater. POUR INFORMATION Le seul modèle de lampadaire « trompette » référencé à ce jour dans les archives de La Fondation Alberto et Annette Giacometti comporte des rainures. C’est le cas également des tronçons conservés au musée des Arts Décoratifs. Dans ces conditions et dans l’état actuel de ses connaissances, la Fondation Alberto et Annette Giacometti n’a pas souhaité inclure ce lampadaire dans l’Alberto Giacometti Database.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue