[Charles TRENET]. Environ 60 L.A.S. la plupart...

Lot 48
Aller au lot
Estimation :
200 - 250 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 350EUR

[Charles TRENET]. Environ 60 L.A.S. la plupart...

[Charles TRENET]. Environ 60 L.A.S. la plupart de son père Lucien Trenet (1882-1966) et/ou de sa demi-sœur Lucienne (née 1932, fille de Lucien), plus quelques lettres de sa belle-mère Mme Lucien Trenet (née Françoise Prats), et de son oncle Louis Trénet (architecte), 1945-1965, à Mme Picard ou sa fille Colette Picard; la plupart in-8 ou in-4, enveloppes. {CR}Charmante correspondance amicale et familiale, basée sur les liens affectueux et proches qui liaient les familles Trenet et Picard, dans laquelle on évoque régulièrement Charles Trenet. Lucien parle de son déménagement de Perpignan pour Paris, où il ouvre la Casa Catalana au 12 de la rue Saint-Sulpice, à la fois épicerie et lieu culturel catalan, galerie, où travaillera sa fille Lucienne, etc. Colette Picard, qui connaît la famille Trenet depuis son enfance, est manifestement une grande admiratrice de Charles, et demande régulièrement photos, nouvelles, ou qu’on fasse parvenir ses lettres à l’artiste... Les proches du chanteur donnent régulièrement des nouvelles de lui à sa jeune admiratrice: en 1946, Lucienne renvoie à son amie un croquis que celle-ci avait fait de Charles, qu’il a retouché avec humour. Elle ajoute en P.S.: «J’ai demandé de ta part à Charles de qui il était amoureux. De moi! a-t-il répondu»... Il est notamment question de lui, avec inquiétude, lors de l’année 1963, où il dut faire face à la justice pour une affaire de mœurs... Etc.
On joint quelques faire-part pour des obsèques ou mariages de famille, des invitations à la Casa Catalana pour des vernissages ou conférences, et divers documents.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue