Paul durand-ruel (1831-1922) marchand d’art.... - Lot 86 - Ader

Lot 86
Aller au lot
Estimation :
1000 - 1200 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 3 300EUR
Paul durand-ruel (1831-1922) marchand d’art.... - Lot 86 - Ader
Paul durand-ruel (1831-1922) marchand d’art. 3 L.A.S., Paris 2-11 septembre 1905, à Achille Segard; 6 pages in-8 à son en-tête. {CR}Magnifique apologie de son rôle de soutien et de marchand des Impressionnistes, en réponse à un article diffamatoire de Segard, paru dans L’Écho du Nord et Le Grand Écho de Lille, puis dans La Vie de Paris.
2 septembre. «Après avoir condamné justement l’industrie des faux tableaux, vous y accusez les marchands d’exercer sur les peintres une influence désastreuse et, plus loin, vous dites de moi, “Mr Durand Ruel a tenté sur l’École Impressionniste un coup de bourse [...] Il a acheté toute la production des maîtres qui commençaient à imposer leur signature”»... Or il n’a jamais cherché à faire un coup de bourse et il n’a rien accaparé: «Il n’a jamais existé entre les peintres et moi aucun contrat et aucun engagement. Ils ont eu toujours leur entière liberté. Si je leur ai acheté beaucoup de tableaux, c’est que personne n’en voulait et qu’ils étaient bien heureux de me trouver. Séduit par les grandes qualités de ces artistes que l’on a cherché à ridiculiser en leur donnant le nom d’Impressionnistes, je me suis efforcé pendant des années, bien dures pour moi comme pour eux, de les soutenir, de les aider à vivre et de les faire apprécier»... Monet, Renoir, Sisley, Pissarro, Manet, Degas, Puvis de Chavannes étaient «méprisés et accablés d’injures, et si j’ai empilé dans mes magasins et non pas dans mes caves et mes greniers comme vous l’écrivez, un stock considérable de leurs œuvres, c’est que je ne pouvais m’en défaire à aucun prix. […] je me suis fait un tort énorme en les défendant. Je me suis aliéné, de ce fait, la plupart de mes clients»; cela lui a coûté «des sommes considérables et des misères à l’infini. Si je suis parvenu dans les dernières années à faire accepter les œuvres de mes amis par un certain nombre d’amateurs en France et à l’étranger, c’est au prix d’efforts inouïs et après avoir été longtemps regardé comme un fou. L’
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue