George SAND. L.A.S. «George», [Nohant] Lundi...

Lot 259
Aller au lot
Estimation :
1200 - 1500 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 2 600EUR

George SAND. L.A.S. «George», [Nohant] Lundi...

George SAND. L.A.S. «George», [Nohant] Lundi soir [31 décembre 1849], à son amie Rozanne Bourgoing; 3 pages in-8, enveloppe.{CR}Belle lettre sur ses tristesses après la rupture avec Chopin et la brouille avec sa fille, et sur son tout nouvel amant, l’Allemand Hermann Müller-Strübing.
Elle s’en veut d’avoir tardé à lui écrire. «Mais je voulais avoir à te dire quelque chose de moi, car ce n’est pas se parler que de se cacher quelque chose. Je ne savais où j’en étais dans ces premiers jours. C’était un mélange d’espoir et de tristesse sombre. Non pas que je n’eusse confiance pleine et entière dans ce bon Allemand [Hermann Müller-Strübing]. Mais comment passer du désespoir au bonheur sans un terrible effort? Tu sais quel poids effroyable ces chagrins de famille ont mis sur ma poitrine. Je suis comme quelqu’un qui voudrait bien, qui pourrait bien respirer, si on lui ôtait une grosse pierre qui l’écrase. Il faut être fort et persévérant pour me délivrer d’un pareil fardeau et pour me rendre à la vie, moi qui étais aux trois quarts morte. C’est si profond, une douleur qui ne veut pas se plaindre et qui se cache derrière des habitudes d’insouciance et de gaîté! – Enfin je suis contente à présent et j’espère qu’il y aura sinon guérison de ma vie, du moins équilibre en compensation. Il est bon, il est parfait à ce qu’il me semble. Seulement j’ai perdu la possibilité de croire à la durée des choses. Je donnerais dix ans de ma vie à venir pour avoir derrière moi les dix ans de certitude que tu peux compter. Je ne veux pas regarder en avant, je veux vivre au jour le jour».
Rozanne a été bien «bonne et tendre» pour elle: «Tu es toujours ma fille Rozane, et il m’a semblé recommencer ma jeunesse auprès de toi. […] Et ce bon Alexandre, je l’aime, et l’estime de tout mon cœur. Savoir aimer, c’est tout, c’est la vertu la plus rare, la grandeur la plus vraie devant Dieu. Les hommes sont presque tous des imbéciles qui ne se doutent pas de son prix. Nous savons bien, nous autr
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue