MIRABEAU (Honoré-Gabriel Riqueti, comte de)

Lot 65
Aller au lot
Estimation :
300 - 400 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 220EUR
MIRABEAU (Honoré-Gabriel Riqueti, comte de)

Dénonciation de l'agiotage au roi Et à l'Assemblée des notables.
S.l., 1787. ? In-8, viij, 150 pp. Demi-vélin rigide à la bradel, dos lisse orné, non rogné (reliure moderne).
Une des éditions publiées en 1787 de cette philippique contre l'agiotage, dédiée à Louis XVI.
Par cet écrit, Mirabeau voulut mettre en garde le roi sur ce type de spéculation. Il tente de prouver ce que la France a à craindre d'un tel système et l'intérêt qu'elle aurait à le faire cesser. Il s'en prend notamment à Calonne et à la Compagnie des Indes. Le texte fit grand bruit et son auteur reçut une lettre de cachet, ce qui le contraignit à fuir à Liège.
Exemplaire non rogné, agréablement relié. Déchirure sans manque au feuillet E4, quelques piqûres.
On joint du même auteur:
- Conseils à un jeune prince qui sent la nécessité de refaire son éducation, et Lettre remise à Frédéric-Guillaume II, Roi régnant de Prusse, le jour de son avénement au Trône. S.l., 1788.
[Relié à la suite]: Lettre remise à Frédéric-Guillaume II, roi régnant de Prusse, Le jour de son Avénement au Trône. S.l., 1787.
2 ouvrages en un volume in-8, (2 ff.), 88 pp.; 84 pp., (1 f.). Demi-maroquin aubergine à long grain à coins, dos lisse, tête dorée, non rogné (reliure moderne).
Édition originale des conseils à Frédéric-Guillaume II, roi de Prusse. Il s'agit de conseils de sagesse et de justice qui font de ce livre un véritable code de gouvernement.
Une des éditions parues en 1787 de la Lettre remise à Frédéric-Guillaume II. Mirabeau transmet par cette lettre au nouveau roi de Prusse, des conseils pour rendre son peuple heureux. Il la publia suite aux calomnies dont il fut la victime; on l'accusa notamment d'avoir remis au roi régnant une satire contre son père défunt.
Bon exemplaire.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue