Jean-Jacques BARTHÉLEMY (1716-1795) érudit... - Lot 50 - Ader

Lot 50
Aller au lot
Estimation :
200 - 250 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 650EUR
Jean-Jacques BARTHÉLEMY (1716-1795) érudit... - Lot 50 - Ader
Jean-Jacques BARTHÉLEMY (1716-1795) érudit et écrivain. L.A.S., Paris 3 septembre 1763, [à Sir Christian Meighan, docteur en médecine] ; 3 pages et demie in-4.
Belle lettre du conservateur des Médailles du Roi, parlant des travaux de ses confrères de l’Académie des inscriptions. Il a distribué divers exemplaires de l’ouvrage de Meighan aux savants du pays, et lui-même l’a lu avec « autant d’avidité que de plaisir », en en appréciant son éclaircissement d’une matière toute neuve : « Peu de gens s’appliquent icy au moderne […]. A l’égard de l’antique, il paroit depuis quelques mois un excellent recueil sur les médailles des peuples et des villes par le meme auteur qui nous avoit donné un recueil sur les medailles de Rois. Nous aurons bientôt deux nouveaux volumes des memoires de notre academie où seront plusieurs dissertations sur des monumens d’antiquité. Nous venons de recevoir dans cette academie M. Anquetil qui a l’age de 20 ans partit pour les Indes orientales, dans le dessein de nous apporter la langue et les ouvrages de Zoroastre. Ce missionnaire ou plutôt ce martyr de la littérature orientale est à present occupé à traduire ces ouvrages et à mettre en ordre toutes les lumieres que lui ont communiqué les docteurs des Parsis. […] Il a donné dans le journal des savans un precis de son voyage, et une notice des manuscrits qu’il a rapportés. Pendant qu’il est occupé à debrouiller le système et les ecrits de Zoroastre, M. de Guignes poursuit sa decouverte sur la communication des Egyptiens avec les Chinois. Il trouve des choses etonnantes dans les annales chinoises. Les antiquités Egyptiennes y sont cachées dans les caracteres ou hieroglyphes qu’on y voit, et dont la decomposition donne des mots Pheniciens ou Egyptiens. […] M. Needham a travaillé d’après M. de Guignes et a pretendu trouver les caracteres de la figure de Turin dans un dictionnaire chinois. M. de Guignes quoique interessé à la decouverte en a douté parce que effectivement ces caracteres ne se tr
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue