Alphonse de LAMARTINE (1790-1869). L.A.S.,...

Lot 176
Aller au lot
Estimation :
250 - 300 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 313EUR

Alphonse de LAMARTINE (1790-1869). L.A.S.,...

Alphonse de LAMARTINE (1790-1869). L.A.S., Monceaux 21 septembre 1839, [à Louis Aimé-Martin] ; 4 pages in-8 à son chiffre couronné.
« Le Nord vous rend à l’hyver ! Mais quelle triste nouvelle ! Quoi ? Vous ne venez pas vous reposer un bon mois à Saint-Point et recueillir au coin du feu et la plume à la main ces beaux souvenirs de voyage dont les pages détachées me font tressaillir ? J’espère […] qu’après avoir touché le fangeux pavé de Paris vous repartirez pour un pays qui vous aime »... Il n’a su où adresser ses dernières lettres, qui « pourrissent dans le fonds des rebuts de quelques bourgades de Hollande. Triste sort pour des élans de philosophie et d’amitié ! […] Je savais de la Suède tout ce que vous en chantez ! […] Je vois que c’est Naples et Constantinople moins le soleil plus la civilisation et la poésie. J’irais volontiers mais je n’ai plus d’ailes. Il faut s’abattre au bord de son nid et regarder partir les jeunes oiseaux qui vont chercher le printemps ou la brume ». Il borne son ambition à un coin de feu, un ami, un cheval et du soleil, se demandant même s’il n’abdiquera pas sa place à la Chambre des Députés, « où j’ai fait pourtant un beau tapage depuis vous. Mais la loi de fer de la nécessité n’a pas d’oreilles »...
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue