SADE Donatien-Alphonse-François, marquis...

Lot 816
Aller au lot
2 000 - 2 500 €
Résultats avec frais
Résultat : 2 990 €

SADE Donatien-Alphonse-François, marquis...

SADE Donatien-Alphonse-François, marquis de (1740-1814) écrivain et libertin.
3 L.A.S. « Sade », 1809-1810, à son fermier François RIPERT à Mazan par Carpentras ; 1, 1 et 3 pages et quart in-4, adresses.

Lettres à son fermier et ami, se plaignant de ses enfants.
19 novembre 1809 : il a besoin d’argent et recommande à Ripert de s’entendre avec M. Courtois (notaire). Il prend part à son chagrin après la perte de son fils aîné.
5 décembre 1809 : il attend avec impatience l’envoi de 410 francs : « il m’est absolument impossible d’attendre davantage »…
[Charenton] 10 septembre [1810]. Il se réjouit que Ripert ait acquis sa terre de Mazan, qui passe ainsi en des mains agréables ; il aimerait donner une épouse au fils de Ripert, « un enfant qui fait le charme et lhonneur de votre vie, le ciel m’a traité bien differemment puisquil ne m’a donné qu’une fille [Laure] confite dans la betise et dans la devotion et si bien denuée de toutes les qualites necessaires à faire une mere de famille, quelle mourra vraisemblablement aussi vierge quelle est née ». Il se méfie de son fils Armand « furieusement fin et astucieux, plaideur et tracassier, celui la n’a jamais un sol au service de son père, mais ses poches sont pleines d’or pour ses avocats et ses procureurs » ; il compare le bonheur dans la famille de Ripert, et « les fleaux dont la mienne m’accable »... A propos de la vente, si son fils est créancier, sa maîtresse Mme QUESNET l’est aussi : « ses droits sont aussi puissants que bien assurés ». Il ajoute en post-scriptum : « Md de Sade etant morte le 7 juillet dernier, cest a mon fils Armand que vous aurez affaire »...
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue