MARIE-LOUISE (1791-1847) Impératrice des...

Lot 868
Aller au lot
Estimation :
15000 - 20000 EUR

MARIE-LOUISE (1791-1847) Impératrice des...

MARIE-LOUISE (1791-1847) Impératrice des Français, seconde femme de Napoléon Ier.
16 L.A.S. « Marie-Louise », 3 L.A. ou P.A., 4 L.S. et 2 lettres dictées, [1810]-1815, à la comtesse de Luçay ; 32 pages in-8 ou in-4, enveloppes et adresses avec cachets de cire rouge à ses armes, le tout monté sur onglets sur feuillets de papier vergé ancien bleuté en un vol. petit in-fol., reliure maroquin rouge, dos à nerfs orné de caissons à triple filet, encadrement de filets dorés sur les plats, encadrement intérieur de maroquin rouge à filets et écoinçons dorés, doublures et gardes de soie moirée rouge, tranches dorées (Gruel).

Très belle correspondance de lettres à sa dame d’atours, accompagnée d’échantillons de tissus.
[Jeanne-Charlotte Papillon d’Auteroche, comtesse de Luçay (1769-1842), ancienne dame du palais de Joséphine, avait joué un rôle au sacre et fut dame d’honneur pour recevoir Catherine de Wurtemberg lors de son mariage avec Jérôme Bonaparte, roi de Westphalie (1807). Attachée à Marie-Louise comme « dame d’atours de Sa Majesté l’Impératrice et Reine », elle fit partie de la délégation qui se rendit à la frontière austro-bavaroise pour recevoir l’Archiduchesse et l’accompagner à Compiègne (1810). Elle assista aux mariages civil et religieux de Marie-Louise, fut à son service lors de la naissance du Roi de Rome (1811), et l’accompagna à Blois, aux derniers jours de l’Empire, ne se retirant de son service que lorsque l’Impératrice rentra en Autriche, en avril 1814. Cette correspondance dépasse très largement des considérations de chiffons et de modes, et renseigne sur le budget de l’Impératrice, ses fournisseurs, voyages et affections de famille, son amour pour son fils le Roi de Rome, et son grand désir de plaire à l’Empereur.]

[Avril ? 1810]. « Je n’ai jamais encore été grondé de l’Empereur, je tâcherai de ne l’etre jamais de ma vie, comme il seroit fort désagréable de faire des dettes et que je pourrois m’attirer par là son mécontentement […]. L
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue