CHARAS (Moyse). Nouvelles expériences sur...

Lot 40
Aller au lot
Estimation :
300 - 400 EUR

CHARAS (Moyse). Nouvelles expériences sur...

CHARAS (Moyse).
Nouvelles expériences sur la vipère, ou l’on verra une description exacte de toutes ses Parties, la source de son Venin, ses divers effets, & les Remedes exquis que les Artistes peuvent tirer du corps de cét Animal.
Paris : Laurent d’Houry, 1694. — In-8, 188 x 115 : frontispice, (5 ff.), 367 pp., (12 ff.), 3 planches. Veau brun, dos à nerfs orné, tranches rouges (reliure de l’époque).

Seconde édition revue et augmentée de ce traité composé par Moïse Charas (1618-1698).
Ce dernier avait été successivement démonstrateur de chimie au Jardin du roi, chimiste de Charles II d’Angleterre, et médecin en Hollande puis en Espagne où il fut arrêté par l’Inquisition. Revenu en France il fut reçu à l’Académie des Sciences en qualité de chimiste.
Dans cet ouvrage, paru pour la première fois en 1669, il propose une étude sur l’anatomie de la vipère ainsi que sur la source et les effets du venin. Il y soumet les expériences réalisées publiquement au jardin du roi et défend la thèse que la vipère est un antidote à sa morsure, thèse opposée à celle d’un autre spécialiste du sujet le biologiste italien Francesco Redi (1626-1697) avec lequel il entretint une longue controverse. On trouve in fine des vers en latin de l’auteur.
L’édition est illustrée d’un frontispice et de 3 planches dépliantes.
Frottements d’usage à la reliure. Planches brunies.
Provenance : Jacques Mothereau, chirurgien parisien, avec ex-libris.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue