Commode en amarante de forme mouvementée...

Lot 134
Aller au lot
10 000 - 15 000 €

Commode en amarante de forme mouvementée...


Commode en amarante de forme mouvementée en façade et sur les côtés, ouvrant à trois tiroirs, les montants galbés reposant sur de petits pieds cambrés, ornementation de bronzes redorés à chutes, sabots, poignées, encadrement et tablier à mascaron ; dessus de marbre rouge griotte.
Estampille d’Etienne Doirat, ébéniste mort en 1732.
Époque Louis XV (restaurations).
H : 83 cm, L : 99 cm, P : 52 cm
Bouton de tirage à refixer 
L’ornementation de bronze de cette commode correspond au répertoire habituel d’Etienne Doirat (vers 1675-1732). On la retrouve notamment pratiquement à l’identique sur une commode à deux tiroirs appartement à une collection privée (illustrée dans J.D. Augarde, Etienne Doirat, menuisier en ébène, J.P. Getty museum journal, vol 13, 1985, p. 49). Les mêmes chutes à quadrillages ornent également une commode très proche stylistiquement vendue par l’étude Aguttes à Neuilly, le 16 juin 2003, lot 164 et une autre commode à la vente Sotheby’s Monaco le 26 novembre 1979, lot 256. Enfin une troisième commode estampillée de Doirat, avec les mêmes sabots, les mêmes encadrements, les mêmes chutes et les mêmes boutons de tirage a été vendue chez Christie’s à Monaco le 12 décembre 1999, lot 851, pratiquement identique de forme et de gabarit.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue