Tapis et tapisserie

Deux ventes cataloguées chaque année
Tapis et tapisseries sont présentés dans le cadre des ventes d’arts décoratifs du XVIe au XIXe siècle. Parmi les modèles proposés aux enchères figurent des tapisseries provenant des plus illustres manufactures (Aubusson, Gobelins, Beauvais) et centres de productions (Flandres, Bruxelles). Les tapis sont également largement représentés dans ces ventes. Les tapis ras d’Aubusson et les savonneries côtoient alors les tapis de prière et de tribus, de manufacture. Si les tapis anciens restent avant tout collectionnés pour leur valeur historique et patrimoniale, les tapisseries sont souvent appréciées pour leurs qualités artistiques. Accrochées sur les murs des collectionneurs, leur bon état de conservation permet de mieux en apprécier la composition et le sujet représenté.

Le mot de l’expert
« Les pièces que j’aimerais vraiment pouvoir un jour expertiser sont les tapis remontant au XVIe siècle, notamment les modèles persans réalisés pendant la période safavide, ou ceux provenant d’Inde et plus particulièrement de la dynastie moghole, à partir de 1528. Du fait de la fragilité de leur matériau textile, seuls très peu de modèles de cette époque sont parvenus jusqu’à nous et la grande majorité est conservée dans des musées. Mais je sais qu’il en existe aussi dans des collections particulières, j’ai eu l’opportunité d’en voir de près lorsque je dirigeais une société de restauration de tapisseries et de tapis anciens. Dans ce cadre privilégié, j’ai eu la chance de pouvoir travailler sur certains d’entre eux, notamment au Louvre, à Versailles et à la Frick Collection à New York. »


 
Trier par années 2022 - 2021 - 2020 - 2019 - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 1970
Mobilier - Objets d'arts

Mobilier - Objets d'arts

mercredi 06 avril 2011 à 14h00
Drouot Richelieu Salle 13