• facebook
  • twitter
  • linkedin
  • instagram
  • art

CUISIN (J.-P.-R.)]. Les Perfidies assassines,…

Lot 8
400 - 500 €
Résultats avec frais
Résultat: 1 000 €

CUISIN (J.-P.-R.)]. Les Perfidies assassines,…

CUISIN (J.-P.-R.)].
Les Perfidies assassines, crimes et escroqueries d’un bambocheur du grand ton, ou l’Amour et l’hymen qui la gobent ; Par un Écouteur aux portes ; par fois farceur, par fois grave, et même sermonneur.
Paris : tous les libraires du Palais-royal, An de fourberies du monde, 1820. — In-18, 139 x 87 : frontispice, (2 ff.), 280 pp. Demi-maroquin vert, dos à nerfs, tête dorée, non rogné (reliure de la fin du XIXe siècle).

Édition originale.
Cet ouvrage est une fiction de J.-P.-R. Cuisin (1777-1845?) ancien militaire anti-bonapartiste devenu homme de lettres. Son but en le publiant était de signaler, de « stygmatiser », « cette espèce funeste d’êtres obscurément nuisibles qui, par leurs atteintes meurtrières, mais sourdes, sont d’autant plus malfaisans, que leur petitesse fonde en quelque sorte leur sécurité et leurs succès. » Il ajoute qu’en les signalant, « en les vouant à la haine, au mépris général » il espère faire notamment « un pas rétrograde vers le chemin de la vertu et de la probité. » Le personnage principal se prénomme Saint-Elmour, chevalier de la turpitude. Certaines scènes et intrigues se déroulent au Palais-Royal.
L’édition est illustrée d’un frontispice gravé d’après une composition de Choquet, représentant « Le Tableau des Bains de Félicia. »
Dos passé. Rousseurs éparses.
Provenance : Gaston Prinet, avec ex-libris.
On joint :
- NOUVELLES AMOURS ET INTRIGUES DES MARCHANDES DE MODES, DES GRISETTES ET DES FILLES DE JOIES. Par un Praticien. Paris : Lerosey, 1830. — In-18, 149 x 89 : frontispice, 240 pp., couverture muette. Cartonnage papier gaufré, dos lisse, non rogné, couverture conservée (reliure de la fin du XIXe siècle).
Édition originale de cet intéressant ouvrage composé sous la forme dialoguée, sur les mœurs des modistes, des grisettes et des filles de joie. Elle est illustrée d’un frontispice dépliant en couleurs, représentant un militaire pris en flagrant délit en compagnie d’une prostituée, avec cette légende : « Sacré-dieu ! ne pouviez vous pas attendre un instant ? c’eut été sitôt fait !.... »
Exemplaire relié sur brochure, l’étiquette d’origine du dos a été collée sur la première de couverture. Déchirures du papier recouvrant le cartonnage, aux coiffes, aux coins et sur les coupes, manques à la pièce de titre. Rousseurs parfois fortes.
- [CUISIN (J.-P.-R.) Les Barricades immortelles du peuple de Paris ; relation Historique, militaire et anecdotique des journées à jamais mémorables des 26, 27, 28 et 29 juillet 1830, et de tous les détails du voyage forcé de Charles X, jusqu’à son embarquement ; divisée en cinq Trophées français, précédé des Motifs qui ont amené notre deuxième Révolution. Paris : chez le roi, Ledentu, 1830. — In-18, 135 x 85 : frontispice, (2 ff.), 463 pp., 1 planche. Demi-maroquin vert sombre, dos lisse orné, tranches marbrées (reliure de l’époque).
Édition originale de cet ouvrage de propagande, illustrée d’un frontispice dépliant et d’une planche en couleurs. Il y est plusieurs fois question du Palais-Royal.
Bel exemplaire en reliure de l’époque. Coins émoussés.
Provenance : P.J.A. Morange, avec ex-libris.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue