• facebook
  • twitter
  • linkedin
  • instagram
  • art

[RÉTIF DE LA BRETONNE (Nicolas-Edme)]. Le…

Lot 33
1 000 - 1 500 €
Résultats avec frais
Résultat: 1 250 €

[RÉTIF DE LA BRETONNE (Nicolas-Edme)]. Le…

[RÉTIF DE LA BRETONNE (Nicolas-Edme)].
Le Palais-Royal.
Paris : au Palais-royal d’abord, puis partout, même chez Guillot, 1790. — 3 parties en un volume in-12, frontispice, 280 pp. ; frontispice, 248 pp. ; frontispice, 288 pp. Demi-basane mouchetée, dos lisse orné, tranches mouchetées (reliure de l’époque).

Rives Child, XXXVIII, 1, pp. 313-314.
Édition originale de cet ouvrage que Rétif de La Bretonne considérait comme la sixième suite des Contemporaines : « elle ne pouvait entrer dans les premières, à cause des censeurs ; mais elle était nécessaire à leur intégrité » (Rétif de La Bretonne, Mes ouvrages, p. 162).
L’auteur fait la présentation suivante de son livre dans la notice que l’on trouve à la fin du tome VIII de l’Année des dames nationales, rapportée par Rives Childs : « cet ouvrage présente le Tableau philosophique de l’ancienne corruption. Ce ne sont pas les histoires des filles en elles-mêmes, qui sont intéressantes. C’est la peinture des mœurs qu’elles amènent, et le mérite de cette peinture ne constitue que dans la vérité. Mais ce n’est pas tout : on trouve, dans ce nouveau Pétrone, des genres de prostitution raffinés ; différentes espèces, non de débauche, mais d’usage des femmes, inventées par des Matrulles sagaces, qui tirent un parti inconnu des charmes qu’un sexe offre à l’autre. C’est donc un livre très instructif et même philosophique, que le Palais-Royal, en trois volumes, que vend le citoyen Louis, libraire, rue Saint-Séverin. »
L’ouvrage est divisé en trois parties, présentées avec un titre propre et une pagination particulière. Elles portent respectivement sur Les Filles de l’Alée-des-Soupirs, Les Sunamites et Les Converseuses et sont chacune illustrées d’un frontispice dépliant, représentant tour à tour Les trente deux Filles, dans l’Allée des Soupirs, Le Cirque et La Colonnade.
Coiffe de tête arasée, frottements et craquelures au dos, petit manque à la charnière du premier plat. Petites taches d’encre dans la marge inférieure du troisième frontispice.
Provenance : exemplaire de l’essayiste et critique littéraire Paul de Saint-Victor (1825-1881), secrétaire d’Alphonse de Lamartine, avec son tampon rouge sur les titres, représentant deux masques de théâtre, en rapport avec son œuvre du même nom restée inachevée.
On joint :
- [RÉTIF DE LA BRETONNE (Nicolas-Edme)]. Le Palais-Royal. Paris : au Palais-royal d’abord, puis partout, même chez Guillot, 1790. [Bruxelles : A. Christiaens, (1876)]. — 3 volumes in-12, 190 x 130 : 229 pp., 1 planche, couverture imprimée ; 230 pp., 1 planche, couverture imprimée ; 229 pp., 1 planche, couverture imprimée. Demi-chagrin rouge à coins, dos à nerfs orné, non rogné, couverture conservée (reliure de l’époque).
Rives Child, XXXVIII, 4, p. 315.
Réimpression de l’ouvrage précédent, faite à Bruxelles par A. Christiaens.
Exemplaire sur papier de Hollande. Les 3 planches ont été reproduites sur japon.
Quelques frottements d’usage aux coiffes, aux nerfs et aux charnières.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue