NOUVELLE LISTE DES JOLIES FEMMES, leurs noms... - Lot 25 - Ader

Lot 25
Go to lot
Estimation :
500 - 600 EUR
Result with fees
Result : 3 500EUR
NOUVELLE LISTE DES JOLIES FEMMES, leurs noms... - Lot 25 - Ader
NOUVELLE LISTE DES JOLIES FEMMES, leurs noms et demeures. D’après le Recueil des nouv. Numéros.
Paris, 1810. — In-18, 141 x 87 : (2 ff.), pp. (7)-72. Demi-maroquin bleu, dos à nerfs orné, tête dorée, non rogné (reliure du XIXe siècle).

Ce répertoire des filles de joies de Paris, contenant leurs noms, demeures, qualités et savoir-faire, est une nouvelle édition de L’Espion des boudoirs paru en 1801. Si le contenu est en partie changé, les deux éditions comportent la même épître « Aux habituées du foyer du Théâtre Montansier. » La particularité de ce recueil est de proposer entre chaque description le couplet d’une chanson.
Les descriptions sont parfois étendues : « Justine, maison Duval. Son nom véritable est Margueritte Deslaurier ; elle est née à Thionville. Ses cheveux sont châtains-blonds ; elle est assez jolie, yeux fripons et séduisans ; son teint a, comme tant d’autres, besoin des secours de l’art pour paraître vermeil. Elle est trop grosse pour parler de sa taille ; sa gorge a été belle, mais maintenant elle n’a que les débris de sa beauté : ses tétons sont d’une extrême grosseur, et malheureusement trop mous ; son défaut journalier est de sacrifier à Bacchus les plus beaux momens de sa vie ; elle aime beaucoup les militaires ; elle fait même toutes les avances. »
Cette édition de 1810 est rarissime, aucun exemplaire n’est répertorié au WorldCat. Il parut sous ce titre des éditions en 1805, 1808 et 1811, toutes sont différentes, de par leur présentation et leur contenu.
Dos passé. Rousseurs.
Provenance : Lucien de Rosny (1810-1871), avec son ex-libris armorié. Historien, archéologue et ethnologue, également dessinateur et aquarelliste de talent, Lucien de Rosny est l’auteur de 23 ouvrages dont la traduction d’une lettre de Christophe Colomb sur la découverte du nouveau monde. Il posséda une riche bibliothèque dont une partie fut détruite lors de la guerre de 1870, une autre fut vendue aux enchères en 1874 et une autre gardée par son fils
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue