Bernard BUFFET (1928-1999). 2 tapuscrits...

Lot 4
Aller au lot
Estimation :
400 - 500 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 768EUR

Bernard BUFFET (1928-1999). 2 tapuscrits...

Bernard BUFFET (1928-1999). 2 tapuscrits signés, et un manuscrit écrit en son nom par Pierre Bergé, [février 1958] ; 4 pages et demie et 1 page et demie in-4, et 2 pages et demie in-4.
On joint un manuscrit a.s. d’André François, Le Trompe-l’œuf dans la décoration (1 p. in-4) ; plus 2 pages d’un texte sur l’art non identifiées.

Tapuscrit d’une interview par André Parinaud [en partie parue dans Arts du 19 février 1958], notamment sur l’art abstrait (« Je suis violemment contre […] l’expérience abstraite est une impasse », la « jeune peinture », etc. ; il a rayé les deux dernières questions-réponses avant de signer. Sur un autre feuillet, Pierre Bergé a répondu pour Buffet à quatre questions supplémentaires ; Buffet a signé.
Arts a demandé à Buffet d’assister à la présentation de la collection de Christian DIOR (après la mort du couturier le 24 octobre 1957), préparée par Yves SAINT-LAURENT ; c’est Pierre BERGÉ qui rédige (et signe « Bernard Buffet ») le texte paru dans Arts du 5 février 1958. Buffet dit ne rien connaître à la mode, mais Christian Dior était un ami, et il attendait la nouvelle collection avec inquiétude : « je ne connaissais pas Yves Saint-Laurent et je n’ignorais pas que la partie engagée devenait lourde de conséquences. Il fallait la gagner ! »… Elle l’a gagnée, dès les premiers mannequins, grâce à un jeune homme d’indiscutables qualités… « On a dit que Christian Dior était un magicien. Mais son ultime mérite fut sans doute, au moment le plus indispensable, de faire apparaître le jeune homme qu’il fallait, non pour le remplacer, mais pour le continuer »…
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue