Hector BERLIOZ. L.A.S., Paris 30 juin [1862],... - Lot 5 - Ader

Lot 5
Aller au lot
Estimation :
800 - 1000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 1 280EUR
Hector BERLIOZ. L.A.S., Paris 30 juin [1862],... - Lot 5 - Ader
Hector BERLIOZ. L.A.S., Paris 30 juin [1862], au violoniste Henry Vieuxtemps ; 2 pages in-8 (petit deuil).
Sur la mort de sa femme Marie Recio (13 juin), et les prochaines répétitions de son opéra Béatrice et Bénédict qui sera créé le 9 août au nouveau théâtre de Bade.
“Mon cher Vieux-temps je vous remercie de votre bonne lettre et de votre offre amicale. Les circonstances cruelles, comme celles où je me trouve, servent au moins à faire connaître aux affligés les bons cœurs et les indifférens… vous êtes des premiers ; il n’en pouvait être autrement, on n’est pas un si grand artiste sans avoir de l’âme. Je ne pourrai profiter de votre invitation, il m’est impossible de quitter Paris à cause des répétitions de l’opéra en deux actes que je vais donner sur le nouveau théâtre de Bade le 9 août ». Il salue Mme Vieuxtemps, et ajoute : « Dieu vous préserve de l’isolement où je me trouve… Nous n’avons jamais voyagé ni vécu seuls, ni l’un ni l’autre… C’est bien étrange et bien triste »…
Correspondance générale, t. VI, n° 2628.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue