COPERNIC (Nicolas) - RHETIKUS (Georg Joachim)

Lot 9
Aller au lot
Estimation :
40000 - 50000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 35 000EUR

COPERNIC (Nicolas) - RHETIKUS (Georg Joachim)


De Revolutionibus orbium c?lestium, Libri VI.
Bâle: Heinrich Petri, septembre 1566. ? In-folio, (6 ff.), 213 ff. Basane marbrée, filet doré en encadrement sur les plats, dos à nerfs orné, tranches mouchetées (reliure du XVIIe siècle).
Houzeau & Lancaster 2503. - Gingerich, An annotated Census of Copernicus' «De revolutionibus» (Nuremberg, 1543 and Basel, 1566), II.305.
SECONDE ÉDITION DE L'UN DES PLUS IMPORTANTS LIVRES SCIENTIFIQUES DE TOUS LES TEMPS, la première contenant le Narratio prima de l'astronome Georg Joachim Rhetikus (1508-1579).
Cette ?uvre remarquable de Copernic a été révolutionnaire car elle annonçait la fin de l'ère du Cosmos, du monde fini, qui perdurait depuis l'Antiquité. Copernic y refaisait totalement la théorie des sphères célestes, et proposait des démonstrations et des constructions géométriques totalement nouvelles, reprenant le modèle héliocentrique qu'Aristarque avait annoncé déjà au IIIe siècle avant notre ère mais qui était resté sans écho, en opposition au modèle géocentrique prôné notamment par Ptolémée. Dibner n'hésitait pas à qualifier cet ouvrage de «The earliest of the three books of science that most clarified the relationship of man and his universe (along with Newton's Principa and Darwin's Origin of Species)» (Dibner, Heralds of science).
L'édition originale parut en 1543, à la veille de la mort de l'auteur. Cette publication put avoir lieu grâce, notamment, à un jeune savant allemand du nom de Rhetikus qui, désireux d'en savoir davantage sur le modèle cosmologique proposé par Copernic, vint à la rencontre de ce dernier en 1539 et séjourna 3 années à Fromborck pour lire le manuscrit du vieux savant polonais. En 1541, Rhetikus reçu enfin l'autorisation de Copernic de faire imprimer son travail et de confier le manuscrit à l'imprimeur Johannes Petreius de Nuremberg. Appelé pour une affaire urgente qu'il devait régler à Leipzig, ou fâché avec Copernic, Rhetikus demanda à Andreas Osiander de superviser la publica
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue