Gala DALI (1899-1982). 2 L.A.S., à un ami ;... - Lot 10 - Ader

Lot 10
Aller au lot
Estimation :
400 - 500 EUR
S'inscrire sur drouot.com
Gala DALI (1899-1982). 2 L.A.S., à un ami ;... - Lot 10 - Ader
Gala DALI (1899-1982). 2 L.A.S., à un ami ; 5 pages petit in-4.

Sur les travaux de Dali et leur vie à Port Lligat à Cadaquès.
De retour de Barcelone, elle remercie l’ami de sa gentillesse pour tous ses renseignements, mais le voyage en Italie est « devenu chimérique sans en arriver à être spectral parce que je n’ai plus d’argent » : ses déplacements entre l’Espagne et Paris la laissent trop juste financièrement… « Je vous ai écrit à propos de photos de derniers tableaux de Dali (les nourrice etc.) […]. La question qui m’intéresse le plus […] c’est “l’esclave” […] dont vous vouliez bien vous occuper »… Ils ont trouvé pour leur ami une maison à louer à Cadaquès, et elle le tient informé des avancements du bateau, une sorte de « barque-moteur » qui semble rebelle aux améliorations, et dont le moteur les lâche parfois : « alors nous marchons à Cadaquès, nous parlons nous crions, nous finissons par tomber au Casino accompagné par Printemps qui porte en ce moment, comme cela doit être, des féroncules au cou. […] Tout cela pour vous dire que le bateau ne sera prêt que pour l’été. En ce moment il fait un temps splendide et nous continuons à brunir, travailler du plâtre, l’animal de Dali se perfectionne et devient une merveille. Il a fini aussi ce tableau (le petit) que vous aimiez tant – avec le personnage construit d’oreillers et mis dans une plage – et commence un tas d’autres. La conférance a été de plus brillante – imaginez la salle comblée d’ouvriers seulement et Dali à un moment donne le pain attaché sur les tête disant son poème – Le résultat polémique de plus grand intérêt – extrêmement vivant et assez inattendu quand même – avec beaucoup d’éléments protestant mais aussi avec au moins plus de moitiés extrêmement intrigué et intéressé vraiment ». Ils ne seront pas à Paris avant le 4-5 mai, car elle a « mis une poule pour pondre des petits et je suis obligée de rester ici jusqu’au résultat définitif »……
Ils ont reçu sa lettre de retour de Barcelone où Dali donnait une conférence dont il est tout à fait content… Elle repousse le voyage par manque d’argent, car « la grande bouche du bateau a mangé presque tout ». Au sujet des photos des tableaux de Dali : « qu’ils les fassent photographier, mais nous nous chargeons de venir à la maison avec leur photographe »… La maison de leur ami n’est pas louée cet été, elle le somme de leur écrire et signale que « Dali a été amusé par votre collage ». Elle le salue « amicalement et affectueusement » et ajoute : « Dali vous salue ». [La lettre est sur papier glacé avec photographie de Dali et Gala].

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue